•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La boucherie Bégin démolie en mai pour faire place à des condos

Une esquisse du projet de revitalisation de l'ancienne Boucherie Bégin sur la rue Saint-Jean à Québec
Une esquisse du projet de revitalisation de l'ancienne Boucherie Bégin sur la rue Saint-Jean à Québec Photo: Courtoisie
Alain Rochefort

Tout indique que le bâtiment qui abritait autrefois la boucherie Bégin sur la rue Saint-Jean, à Québec, sera finalement démoli pour faire place à des condominiums.

Le promoteur Jean-Michel Munger affirme avoir vendu le nombre d’unités nécessaire à l’octroi du financement pour son projet.

« Plus de la moitié des unités disponibles ont trouvé preneurs », indique-t-il en entrevue à Radio-Canada.

Les travaux de démolition de l’édifice situé au 500, rue Saint-Jean débuteront au mois de mai et devraient se terminer en juin.

« C’est assez rapide. On va ensuite entamer directement, en continu, la construction du nouveau bâtiment », ajoute Jean-Michel Munger.

Le promoteur précise qu’il s’agit d’un bâtiment hybride composé de commerces au rez-de-chaussée et d’unités d’habitation aux étages.

Les condos devraient être livrés vers la fin de 2019.

Des membres de comité Saint-Jean-Baptiste porte des masques.Le Comité Saint-Jean-Baptiste exige la démolition du 500, rue Saint-Jean par la Ville de Québec. L’organisation lui reproche de laisser à l’abandon l’ancienne boucherie Bégin qui « n’en finit plus de se détériorer ». Photo : Radio-Canada / Nahila Bendali Amor

Sentiment de déjà-vu

Récemment, le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste a lancé une campagne afin que soit démoli le bâtiment de la rue Saint-Jean pour redonner le terrain à la communauté.

Une « action surprise » aura tout de même lieu lors d’un rassemblement devant l'ancienne boucherie Bégin, jeudi à 15 h, confirme la porte-parole du Comité, Marie-Ève Duchesne.

« Ça ne change rien par rapport au rassemblement. On a plutôt un sentiment de déjà-vu, souligne-t-elle. Juste en faisant une petite recherche, on retrouve ce type d'annonce en août 2015, en août 2017 et en mars 2018. »

On a donc beaucoup de scepticisme face à cette annonce-là aujourd'hui, qui arrive justement à la veille de notre action. On trouve le timing un peu surprenant.

Marie-Ève Duchesne, porte-parole du Comité populaire Saint-Jean-Baptiste

Mme Duchesne souligne toutefois qu'elle n'est pas contre la démolition du bâtiment, une action réclamée depuis longtemps par son organisation.

« N'empêche qu'au niveau du projet proposé par les promoteurs actuellement, on ne pense pas que c'est ce qui répond aux besoins des résidents du quartier », précise-t-elle.

Le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste invite également la population à effectuer un envoi massif de plaintes à la Ville de Québec d'ici le rassemblement afin de s'assurer que le vétuste bâtiment soit démoli.

Québec

Immobilier