•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La route 17 ne rouvrira pas avant la fin de semaine

Une pelle mécanique fait des réparations de la route.

La route 17 est fermé dans le Nord de l'Ontario après la hausse du niveau des eaux

Photo : ministère des Transports

Radio-Canada

Les réparations de la Transcanadienne 17, fermée depuis lundi matin en raison de la crue des eaux, ont commencé. Une porte-parole du ministère des Transports de l'Ontario indique toutefois que l'artère restera fermée ce jeudi et vendredi.

Un tronçon de 52 kilomètres entre Deep River et Bissett Creek, qui relie North Bay à Ottawa, est toujours fermé à la circulation.

Le ministère des Transports de l’Ontario analyse les résultats d’un radar pénétrant et évalue l’étendue des dommages de la route.

Pour l’instant, il ne peut dire quand la route rouvrira.

Au cours des derniers jours, des ingénieurs du ministère se sont rendus sur place pour examiner l’ampleur des dommages et pour planifier les réparations.

Ils ont noté qu’un ponceau bloqué était à l’origine de la montée des eaux.

L’accotement de la route est inondé. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le niveau de l'eau a augmenté drastiquement le long de l’accotement en raison d'un ponceau bloqué.

Photo : ministère des Transport

Ce ponceau se trouve actuellement sous neuf mètres d’eau, ce qui nous empêche d’effectuer une évaluation précise des dommages, a déclaré Brandy Duhaime, une porte-parole du ministère, mercredi après-midi.

Un ponceau temporaire est installé pour aider à abaisser le niveau d’eau et à stabiliser le remblai.

L’eau doit être drainée lentement afin d’éviter tout impact sur l’environnement en aval et de prévenir l’affaissement de la route, explique Mme Duhaime. Cela prendra plusieurs heures.

Une fois que le niveau d’eau aura diminué, les ingénieurs auront une meilleure idée des travaux de réparation à effectuer.

La sécurité est notre priorité numéro un et nous n'ouvrirons pas cette route tant que nous ne serons pas en mesure de le faire en toute sécurité, conclut-elle.

Transports

Économie