•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des papas de nageuses synchronisées forment la première équipe masculine du Manitoba

Radio-Canada

La nage synchronisée n'est pas qu'un sport réservé aux femmes. Depuis quelques mois, 11 pères ont décidé de former le premier groupe de nageurs synchronisés du Manitoba pour soutenir le club de nage de leurs filles.

L’idée est venue de Christian Gosselin, le père de deux jeunes nageuses.

« Ça a juste commencé comme une blague », raconte-t-il.

Il dit avoir écrit aux pères des autres nageuses du club de nage synchronisée et il a obtenu des réponses rapidement.

« La seule chose qu'il faut est de savoir nager en eau profonde », affirme-t-il.

Christian Gosselin explique que l’idée semblait être le moyen idéal d'amasser des fonds pour le club Aquatica Synchro de Winnipeg, qui célèbre son 10e anniversaire, et encourager davantage de garçons à pratiquer ce sport à prédominance féminine.

« On est juste des pères normaux. On n’est pas de grands athlètes », ajoute l’initiateur du projet.

Un long processus

Si l’idée a commencé comme une simple blague, les 11 pères prennent le sujet très au sérieux. Tous les samedis, le groupe se réunit à la piscine Pan Am pour pratiquer son programme.

« C’est vrai que c’est un peu fou, ajoute M. Gosselin. C’est tout un processus. »

Les 11 hommes reçoivent l’aide d’une entraîneuse du club pour mettre sur pied leur programme de nage synchronisée.

« C’est un peu comme un montage. On ajoute quelques secondes à la fois. On espère nager une minute et demie lors du spectacle-bénéfice », affirme M. Gosselin.

Il raconte également que ses deux filles sont extrêmement fières de voir leur père participer ainsi.

« Il y en a une qui était à une de nos pratiques, et l’entraîneuse a même dû lui dire d’aller dans la piscine pour nous montrer à faire un certain mouvement », dit-il.

Des hommes nagent.

Christian Gosselin explique que l’idée de groupe de nage synchronisée pour homme semblait être le moyen idéal pour amasser des fonds pour le club Aquatica Synchro de Winnipeg qui célèbre son dixième anniversaire.

Photo : Holly Hjartarson

Christian Gosselin admet que l'initiative va même au-delà de la piscine.

« Je commence à découvrir que c’est plus grand que je pensais, admet-il. C’était des gens que je ne connaissais pas du tout et, maintenant, on se parle dans les estrades en regardant nos filles. On va même parfois sortir ensemble », ajoute-t-il.

Les hommes feront leurs débuts en public à la piscine Pan Am, à Winnipeg, le 25 mai, à l'occasion du 10e anniversaire du club Aquatica Synchro.

Natation artistique

Sports