•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Ontario n’élargira pas la route 11

Pancarte routière sur le route 11 en hiver.

Les accidents de la route sont relativement fréquents sur la route 11 dans le Nord de l’Ontario.

Photo : Radio-Canada / Sophie Houle-Drapeau

Radio-Canada

Le ministère des Transports a rejeté la demande d'un groupe du Nord de l'Ontario, d'ajouter une troisième voie aux 373 kilomètres de la route 11 qui séparent North Bay et Cochrane. La province s'engage toutefois à prendre des mesures de sécurité pour aider à réduire les accidents.

Au cours des dix dernières années, il y a eu un bon nombre d’accidents graves le long de ce tronçon de la route 11.

Entre North Bay et Temiskaming Shores, on y compte une vingtaine de collisions mortelles.

Un groupe de citoyens inquiets – Going the Extra Mile for Safety (GEMS) – avait demandé que la province se penche sur le modèle 2 plus 1, utilisé en Suède et en Irlande.

GEMS souligne qu’avec ce concept, la Suède a réduit de plus de 60 % son taux de mortalité sur les routes.

La scène de collision entre un camion remorque et un camion sur la route 11 dans le Témiscamingue ontarien.

Un accident sur la route 11 au sud de Earlton dans le Témiscamingue ontarien a fait un mort.

Photo : PPO

Le modèle compte trois voies dont deux voies dans un sens et une dans l’autre.

Selon une distance déterminée, il y a alternance pour le dépassement.

Cette voie de dépassement est séparée par une barrière physique qui empêche les conducteurs de l’utiliser en sens inverse.<

Une route à trois voies séparée par une barrière.

Des routes à 2+1 voie ont connu un grand succès en Suède, selon des études.

Photo : Wikipédia

Selon Mark Wilson, porte-parole du comité GEMS, le ministère a rejeté cette idée en raison de la taille limitée de l’accotement de la route.

Il indique toutefois que le gouvernement prendra d’autres mesures pour assurer la sécurité des automobilistes, telles qu’étendre la bande rugueuse au centre de la route et dégager le long de l’accotement.

Des bandes rugueuses sur une route fraîchement pavée.

Des bandes rugueuses seront installées sur la route 138 à hauteur de Ste-Tite-des-Caps.

Photo : iStock

Ils ont dit qu’on pourrait au moins ajouter plusieurs bandes rugueuses pour éviter les collisions frontales, mais nous autres on ne croit pas que ça va aider, a déclaré la présidente du comité GEMS. Ça va aider un peu, mais il va encore avoir des collisions frontales.

M. Wilson dit que son groupe demeure optimiste.

Au cours de notre rencontre avec le ministère, nous avons convenu que le modèle 2 plus 1 pourrait être mis à l’essai ailleurs dans la province, affirme-t-il. Cette étude fera maintenant partie des ressources du ministère et elle pourrait être le point de départ pour ce type de tronçon.

Avec les informations de CBC News

Nord de l'Ontario

Transports