•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondations : un manoir patrimonial lourdement endommagé à Sainte-Marie

Photo : Radio-Canada/Marc-Antoine Lavoie

Alain Rochefort
Jean-François Nadeau

Les inondations en Beauce ont lourdement endommagé un immeuble patrimonial de Sainte-Marie. L'abri d'auto du manoir Taschereau s'est écroulé. Plusieurs colonnes qui le supportaient ont cédé.

Le manoir Taschereau a été construit en 1809 et a été classé immeuble patrimonial par le gouvernement du Québec en 1978. La terrasse à l'arrière de l'immeuble est partie avec la crue de la rivière Chaudière. Les planchers sont une perte totale. Il y a eu un peu plus de 60 centimètres d'eau à l'intérieur.

Le manoir Taschereau

Photo : Radio-Canada/Marc-Antoine Lavoie

C'est le seigneur Jean-Thomas Taschereau qui a fait construire la résidence. Selon les documents du ministère de la Culture, son fils, Elzéar-Alexandre Taschereau, qui deviendra le premier cardinal canadien, y est né.

Son neveu Louis-Alexandre Taschereau, premier ministre du Québec de 1920 à 1936, y a aussi séjourné l'été durant son enfance.

L'immeuble est maintenant la résidence principale d'un médecin, Jasmin Belle-Isle, qui compte la rénover. Il s'attend à ce que les travaux prennent environ un an et demi.

« J'ai une super belle collaboration avec les ministères de la Culture et de la Sécurité publique. Mon objectif est de faire soulever le manoir pour hydrofuger les fondations. Je me tourne vers le futur. Je veux régler le problème une fois pour toutes », affirme-t-il.

Opération nettoyage

Les débris sont omniprésents dans la municipalité de Sainte-Marie.

Les débris sont omniprésents dans la municipalité de Sainte-Marie.

Photo : Radio-Canada / Cimon Leblanc

La rivière Chaudière, qui est à l'origine de ces dommages, a regagné son lit mardi.

Plusieurs sinistrés de Sainte-Marie ont pu constater les dégâts et ramasser les nombreux débris laissés par les inondations historiques de la semaine dernière.

Boue, barbecues et nombreux objets brisés sont omniprésents dans le paysage de la municipalité. L’heure est au nettoyage et la Ville de Sainte-Marie fournit sa part d'efforts, explique le maire Gaétan Vachon.

« Pour être capable de sortir la boue, les balais sont là. On a installé des containers pour les citoyens. Il y en a quasiment dans chaque quartier qui a été inondé », souligne M. Vachon.

On demande aux gens d’aller porter leur bris là-dedans. Tout ce qu’ils sortent de leur résidence, et on va essayer de les aider le plus rapidement possible.

Gaétan Vachon, maire de Sainte-Marie
Les débris sont empilés à la sortie des résidences.

Les débris sont empilés à la sortie des résidences.

Photo : Radio-Canada / Cimon Leblanc

L'eau s'est également retirée de la grande majorité des routes mardi.

Une dizaine de rues demeurent toutefois interdites à la circulation. Un périmètre de sécurité est toujours érigé.

L'eau s'est également retirée de la plupart des rues.

L'eau s'est également retirée de la plupart des rues.

Photo : Radio-Canada / Cimon Leblanc

Le maire Gaétan Vachon admet que ce qu'il a constaté mercredi matin est pire que le scénario imaginé.

« On va faire le décompte tout à l’heure. Il doit rester une dizaine de rues [inondées] encore. L’eau va graduellement se retirer, on espère, d’ici la fin de la journée. »

Toujours évacués, 850 résidents de Sainte-Marie espèrent quant à eux rentrer chez eux au cours des prochaines heures.

Ces citoyens sortent des débris de la maison.

Ces citoyens sortent des débris de la maison.

Photo : Radio-Canada / Cimon Leblanc

Pas de nouvelles crues

Par ailleurs, les précipitations des dernières heures ne devraient pas causer de nouvelles crues, mais les autorités restent aux aguets.

Une centaine de policiers sont toujours en poste, tandis que l’armée canadienne a quitté les lieux au cours des dernières heures.

Le maire tient d’ailleurs à souligner l’excellent travail accompli par les autorités.

Avec les informations de Marie Maude Pontbriand

Environnement

Justice et faits divers