•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Femme poignardée à Bas-Caraquet : l'accusé devra subir une évaluation psychiatrique de 30 jours

David Chiasson, un manteau cachant son visage, accompagné de deux policiers.
David Chiasson a comparu en cour provinciale à Bas-Caraquet mercredi. Photo: Radio-Canada / Alix Villeneuve
Radio-Canada

Un homme de 49 ans, de Bas-Caraquet, accusé de tentative de meurtre, a comparu cet après-midi en cour provinciale, à Caraquet. David Chiasson devra subir un évaluation psychiatrique de 30 jours d'ici sa prochaine comparution.

David Chiasson s'est présenté, menotté, dans le box des accusés.

Il est accusé de tentative de meurtre à la suite d'une agression au couteau, survenue le 10 avril dernier, dans une résidence de Bas-Caraquet.

Une femme de 45 ans a été gravement blessée par la lame d'un couteau et a dû être transportée à l'hôpital. Elle se remet de ses blessures, mais ne peut pas être identifiée en vertu d'une ordonnance de non-publication.

Un examen psychiatrique de cinq jours a déjà permis de déterminer que l'accusé est apte à subir son procès. L'examen de 30 jours vise à déterminer dans quel état il se trouvait au moment des faits allégués.

Peu expressif, David Chiasson a passé de longs moments à fixer le sol, en se détournant presque complètement de l'assistance, dans laquelle se trouvaient plusieurs membres de la famille de la victime.

Sa prochaine comparution en cour provinciale a été fixée au 22 mai prochain.

Rappel des faits

David Chiasson, 49 ans, a été accusé le 11 avril. Il avait été arrêté la veille.

La Gendarmerie royale du Canada avait reçu un appel signalant qu’une femme avait été agressée dans une résidence de Bas-Caraquet. Lorsque les policiers sont arrivés sur les lieux, une femme de 45 ans souffrait de blessures graves. Elle avait été transportée à l’hôpital.

David Chiasson, qui se trouvait à l’extérieur de la résidence, a été arrêté à ce moment. Il souffrait de blessures mineures.

Il a comparu en cour provinciale à Caraquet le 12 avril. Il a ensuite dû subir une évaluation psychiatrique pour cinq jours.

Nouveau-Brunswick

Procès et poursuites