•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le rude hiver coûtera 6 millions de plus en déneigement à Montréal

Un déneigeur souffle de la neige dans un camion de chargement, à ses côtés.

La Ville indique qu'il est tombé 208 centimètres de neige depuis la mi-novembre, soit 18 centimètres de plus que la moyenne.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

Le comité exécutif de la Ville de Montréal a approuvé mercredi des dépenses additionnelles de quelque 6 millions de dollars pour les opérations de déneigement.

Un montant de 4 millions de dollars est réservé aux contrats de déneigement et 2 autres millions, pour l'exploitation des sites d'élimination de la neige et la location de machinerie. Ces montants additionnels s’expliquent par l'hiver exceptionnel qu’ont connu les Montréalais cette année.

La Ville indique qu'il est tombé 208 centimètres de neige depuis la mi-novembre, soit 18 centimètres de plus que la moyenne, et que les conditions météorologiques en ont retardé la fonte.

En conséquence, la Ville dit avoir ramassé 67 % de la neige tombée, plutôt qu'environ 60 % habituellement.

« Conséquemment, nous avons déjà dépassé de 2 millions de mètres cubes de neige les 12 millions qui sont habituellement transportés vers les lieux d'élimination », peut-on lire dans l’ordre du jour de la séance ordinaire du comité exécutif de la Ville de Montréal.

Le document évoque un « hiver atypique » caractérisé par « un début de saison précoce le 13 novembre 2018 ».

Il fait état de températures « souvent en dessous de la normale » et d'une quantité plus importante de pluie qu'à l'habitude. On a également enregistré peu de refonte, compte tenu des périodes de redoux « trop courtes » ainsi que des nombreux épisodes de « variations de température importantes causant du gel et du dégel ».

On y explique aussi que ces cocktails météorologiques ont eu comme conséquence « une augmentation moyenne de 60 % des opérations d'épandage trottoirs ».

Il y a eu six opérations complètes de chargement de la neige et une opération de chargement partiel au cours de l'hiver.

Grand Montréal

Politique municipale