•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Nos fermiers ont besoin d’une réponse maintenant », plaide Scott Moe

Scott Moe et Justin Trudeau assis lors d'une rencontre officielle.
Scott Moe a publié mardi sur Twitter sa lettre à Justin Trudeau sur la question du canola. Photo: La Presse canadienne / Matt Smith
Radio-Canada

Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, a envoyé une lettre, mardi, au premier ministre Justin Trudeau pour demander au gouvernement fédéral d'adopter des changements proposés au Programme de paiements anticipés dans le but d'aider les producteurs de canola.

Au cours du mois de mars, la Chine a bloqué l’envoi sur son territoire des graines de canola d’entreprises exportatrices canadiennes, créant une grande inquiétude parmi les producteurs de canola.

Dans sa lettre, Scott Moe indique qu’il était au début impressionné par le fait que le gouvernement fédéral « semblait préparé à agir rapidement » sur cette question. Mais il se dit maintenant inquiet de constater que le gouvernement fédéral n’a « offert aucun soutien réel » aux producteurs de canola.

Les changements proposés au Programme de paiements anticipés visent à augmenter le plafond de prêt du gouvernement fédéral à 1 million de dollars et à fournir l'ensemble du prêt sans intérêts. Ces changements comprennent aussi une prolongation jusqu'au 30 avril du délai d’inscription au programme.

Scott Moe a publié la lettre sur Twitter accompagnée du message suivant : « Nos fermiers ont besoin d’une réponse maintenant. »

Il a aussi indiqué aussi dans sa lettre que la Saskatchewan est prête à participer à une solution diplomatique ou scientifique pour résoudre la question du canola.

Avec les informations de CBC

Agro-industrie

Économie