•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Crue printanière : les résidents du Domaine Presqu’île à Lefaivre ont été évacués

Un panneau ferme l'accès à une route inondée.
Le terre-plein qui relie le Domaine Presqu'île à la rive ontarienne est submergé par la rivière des Outaouais. Photo: Radio-Canada / Denis Babin
Radio-Canada

Dans l'Est ontarien, les municipalités bordant la rivière des Outaouais demeurent aux aguets. C'est notamment le cas à Alfred-Plantagenet, où les résidents du Domaine Presqu'île, à l'ouest de Lefaivre, ont été évacués en fin de semaine pour des raisons de sécurité.

Le petit îlot privé regroupe une vingtaine d’unités de condos, pour la plupart des résidences secondaires.

Le terre-plein qui relie la propriété à la rive ontarienne est submergé par la rivière des Outaouais depuis la fin de semaine.

On a dit à la personne en charge de la Presqu’île [que les résidents] devaient évacuer […] parce que ce n’était plus passable et ça devenait dangereux, explique le maire d’Alfred-Plantagenet, Stéphane Sarrazin.

On a déjà vu des cas similaires où une partie du chemin [se fait emporter] et les gens ne peuvent pas voir [ce qui se passe] en-dessous de l’eau.

Stéphane Sarrazin, maire d'Alfred-Plantagenet

À l’heure actuelle, le Domaine Presqu’île est toujours desservi par le réseau électrique.

Toutefois, si le niveau de la rivière devait continuer d'augmenter cette semaine, le courant pourrait y être coupé en raison de l’emplacement d’un transformateur qui se trouve en bordure de la rivière.

« Oui, il faudrait couper le courant si ça persiste, si ça monte. [Sans électricité], ça serait […] probablement la même situation […] qu’en 2017. Il y aurait de l’eau qui atteindrait des parties des bâtiments », ajoute le maire, en faisant allusion aux pompes de puisard tenant les sous-sols au sec qui cesseraient de fonctionner.

Le Canton de Champlain en mode surveillance

Dans le Canton de Champlain, les autorités municipales surveillent aussi de près les secteurs propices aux inondations, notamment les rues Dufour et Montpetit à L’Orignal.

Pour l’instant, tout est stable. On attend de voir qu’est-ce qui va arriver avec [les prévisions météorologiques] dans les prochains jours, indique le coordonnateur communautaire de la gestion des situations d’urgence de Champlain, Dan Holmes.

Jusqu’à présent, une vingtaine de résidents du Canton de Champlain ont fait le plein de sacs de sable afin de se préparer au pire.

À la marina de L’Orignal, les réservoirs de carburant ont été entièrement vidés afin de prévenir une fuite similaire à celle qui a tenu les pompiers de la municipalité en haleine en 2017.

Ottawa-Gatineau

Conditions météorologiques