•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les intersections les plus bizarres du Grand Vancouver inspirent un artiste contemporain

Une affiche représente schématiquement, sous la forme de bâtons entrecroisés, des intersections du Grand Vancouver.
Les 20 intersections les plus drôles du Grand Vancouver font réagir les internautes sur les réseaux sociaux. Photo: Reddit / Peter Gorman
Radio-Canada

À l'occasion d'un tour de l'Amérique du Nord à vélo en 2015, l'illustrateur américain Peter Gorman a été frappé par la forme de certains croisements de rues de la métropole britanno-colombienne. Il en a tiré une affiche qu'il prévoit d'intégrer dans un atlas.

Sous le crayon de l'illustrateur, l’intersection de Kingsway et de la rue Imperial, à Burnaby, ressemble à un personnage qui plonge. L’échangeur du pont Knight, entre Vancouver et Richmond, prend la forme d’un papillon. D’autres croisements évoquent une posture de yoga, un symbole magique ou un plat de spaghetti.

Peter Gorman a sorti 20 intersections de leur contexte pour les représenter sur une unique affiche, qu’il vend sur son site Internet à partir de chez lui, dans l’État d’Hawaï. Il dit qu'il a mis quatre jours à réaliser le dessin à l'aide du logiciel Adobe Illustrator.

Il est intéressant de voir que les villes qui sont organisées en rues perpendiculaires ont quand même des intersections vraiment bizarres.

Peter Gorman, illustrateur

L’affiche a suscité plus d’une centaine de commentaires dès le jour de sa publication, lundi, sur le réseau social Reddit. Certains internautes racontent qu'ils ressentent de l confusion lorsqu'ils arrivent en voiture à l'une ces intersections, tandis que d’autres félicitent l’artiste pour son coup d’oeil et lui conseillent d’en faire des t-shirts.

L’oeuvre fait partie d’une série baptisée Barely Maps, commencée en 2017, qui allie des esquisses de cartes routières et des dessins minimalistes. Peter Gorman prévoit de réaliser un atlas de 100 cartes abstraites des villes qu’il a traversées lors de son tour du continent de 17 000 km en 2014 et 2015.

Voir une telle réaction des gens qui, d’habitude, sont agacés par les intersections, c’est vraiment drôle.

Peter Gorman, illustrateur

L’illustrateur américain dit déjà recevoir de nombreuses commandes d’internautes séduits par ses représentations des rues de New York, de Chicago ou de San Francisco. Il a acheté un millier de tubes en carton pour expédier les affiches.

Avec les informations d'Alex Migdal

Art urbain

Arts