•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Justin Trudeau rencontre des sinistrés de Gatineau

Justin Trudeau marche sur le trottoir, entouré de collègues et de membres des forces de sécurité.
Le premier ministre Justin Trudeau visite le centre d'aide aux sinistrés des inondations à Gatineau, entouré du député Steven MacKinnon, du maire Maxime Pedneaud-Jobin et de Sophie Grégoire-Trudeau. Photo: Radio-Canada / Antoine Trépanier
Radio-Canada

Justin Trudeau s'est rendu à Gatineau mercredi pour constater sur le terrain les dégâts causés par la crue printanière. Il a souligné l'importance de s'adapter aux changements climatiques.

Le premier ministre du Canada a visité le centre pour sinistrés de la rue Jean-René-Monette, en compagnie de sa femme, Sophie Grégoire-Trudeau, du député de Gatineau, Steven MacKinnon et du maire Maxime Pedneaud-Jobin.

Ils se sont rendus par la suite dans le district du Lac-Beauchamp rencontrer les citoyens touchés par la crue printanière.

Malheureusement, on se retrouve encore une fois en situation d’inondation ici, au Québec, et à travers le pays. On sait qu’avec les changements climatiques, ça va arriver de plus en plus souvent, a-t-il lancé.

Justin Trudeau visite un centre pour les sinistrés des inondations de Gatineau.

Il a ajouté que les municipalités, la province de Québec et le fédéral travaillent ensemble pour répondre aux grands défis qu’on est en train de vivre. [...] Il faut commencer à penser comment on va s’adapter, comment on va aider les gens.

Il va falloir continuer à travailler ensemble, qu’on regarde avec les résidents comment on va pouvoir accepter que c’est une nouvelle réalité à laquelle on va faire face dans les années à venir.

Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, estime quant à lui que la présence du premier ministre a permis de démontrer de la solidarité, que l'ensemble des niveaux de gouvernements sont prêts à réagir à tous les niveaux si la situation se dégrade.

Plus d'argent pour lutter contre les changements climatiques

Le maire a aussi fait référence au Fonds fédéral pour l'adaptation aux changements climatiques, qui prévoit une somme de 2 milliards de dollars pour aider les communautés à composer notamment avec les crues printanières.

C'est clairement insuffisant, a soutenu M. Pedneaud-Jobin. Je pense qu’il faut augmenter [la somme]. Il a notamment donné comme exemple le ruisseau Wabassee, dans le secteur de Gatineau, qui nécessiterait à lui seul un investissement de 40 millions de dollars. Le bassin de drainage du cours d’eau occupe en effet une grande surface du district du Lac-Beauchamp et de nombreuses résidences se trouvent en milieu humide.

Le député fédéral de la circonscription de Gatineau, Steven MacKinnon, a reconnu que les besoins sont grands. Je demande à mes collègues, [Catherine] McKenna entre autres [la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, NDLR] qu'il y ait une deuxième phase à ce projet-là, a-t-il lancé.

Présence des militaires sur le terrain

Justin Trudeau a par ailleurs remercié les Forces armées canadiennes présentes sur le terrain, notamment en mode préventif. C’est quelque chose qui rassure les gens et c’est un exemple de comment on peut travailler ensemble, a-t-il jugé.

Si on avait à "peser sur le piton" pour augmenter la présence [des militaires], concrètement, c'est la première chose que le gouvernement fédéral pourrait faire, a ajouté le maire de Gatineau.

Des murs de sacs de sable font un barrage à l'eau qui envahit la rue.Cette résidence de la rue de Versailles, dans le district du Lac-Beauchamp, est prête à affronter la crue des eaux. Photo : Radio-Canada / David Richard

Présentement, plus de 300 résidents se sont inscrits à titre de sinistrés auprès de la Ville de Gatineau.

Lors des inondations majeures de 2017, Justin Trudeau s'était également déplacé à Gatineau. Il avait survolé la région en hélicoptère avant de se poser dans le quartier de Pointe-Gatineau.

Le premier ministre du Québec, François Legault, était quant à lui de passage dans le quartier Pointe-Gatineau lundi, où il a promis d'indemniser rapidement les résidents touchés par les inondations.

Ottawa-Gatineau

Conditions météorologiques