•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba met fin aux cartes de don d'organes

Un homme fait une allocution au micro.

Depuis le lancement du site www.signupforlife.ca en 2012, le nombre d'inscriptions en ligne a augmenté régulièrement.

Photo : Radio-Canada / Jeff Stapleton

Radio-Canada

Les Manitobains devront dire adieu à la carte de don d'organes. Afin d'encourager le don d'organes et de mieux transmettre les volontés des donneurs aux professionnels de la santé, le gouvernement annonce que tout se fera dorénavant uniquement en ligne.

Selon le ministre de la Santé du Manitoba, Cameron Friesen, cette mesure devrait entraîner une augmentation du nombre d'inscriptions.

« Pendant des années, les Manitobains ont signé la carte de donneur sur leur carte d’assurance maladie, puis l'ont rangée sans parler de leur décision avec leurs proches, affirme le ministre Friesen. C'est très simple de s'inscrire en ligne et c'est une décision qui peut sauver des vies. »

Désormais, le site www.signupforlife.ca (Nouvelle fenêtre) sera la seule façon de faire connaître son intention d'être donneur.

Depuis la création du site, en 2012, le nombre d'inscriptions en ligne a augmenté régulièrement. À l’heure actuelle, 37 000 Manitobains sont inscrits sur le site. L'an dernier, un nombre record de 11 400 personnes ont signifié leur intention de donner leurs organes.

« En rendant accessible l’autorisation de dons d’organes en ligne, nous nous assurons que l’information est accessible à tout le personnel médical », dit-il.

Selon Transplant Manitoba, les familles des donneurs d'organes devront toujours être consultées et offrir leur consentement.

Le consentement présumé n'est pas à l'ordre du jour

La province a créé un groupe de travail multipartite sur les dons d'organes et de tissus, qui a suggéré de sensibiliser davantage le public à l'augmentation des taux de dons.

Le groupe de travail a aussi examiné la question du consentement présumé, qui ferait en sorte que tout résident soit considéré comme un donneur d'organes à moins qu'il n'ait volontairement indiqué ne pas vouloir être donneur.

Il a toutefois décidé qu'il était plus important de se concentrer sur l'information, ajoute le ministre de la Santé.

D'autres mises à jour annoncées

Le gouvernement a aussi annoncé qu'à compter de mercredi le service de dons de tissus sera offert dans la région sanitaire de Santé Sud. Le service l'était déjà à l'Office régional de la santé d’Entre-les-Lacs et de l’Est et à l'Office régional de la santé de Winnipeg.

« Nous sommes très heureux de pouvoir élargir nos services pour faire en sorte que plus de Manitobains puissent obtenir un don », affirme la directrice générale de la banque de tissus du Manitoba, Kimberly Dodds.

Au Manitoba, les dons d'organes ont lieu au Centre des sciences de la santé et à l'Hôpital Saint-Boniface.

Des dons qui sauvent des vies

Dean Omeniuk, qui a reçu deux transplantations cardiaques, reconnaît qu'il ne serait plus en vie sans la générosité des gens.

« La générosité des autres m'a donné une seconde et une troisième chance dans la vie », affirme celui qui est maintenant grand-père.

Manitoba

Politique provinciale