•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le ministère de l'Infrastructure interrompt un mégaprojet de laboratoire à Edmonton

Photo d'une chercheuse en laboratoire.
Jason Kenney avait promis, pendant la campagne électorale, d'abolir le plan des néo-démocrates de centraliser et de nationaliser les services de laboratoire du nord de l'Alberta. Photo: Reuters / Francisco Bonilla
Radio-Canada

La victoire du Parti conservateur uni (PCU), lors des élections la semaine dernière, signifie que la construction d'un vaste laboratoire d'analyses médicales à Edmonton a été suspendue. Les travaux de construction du laboratoire avaient été entamés, au mois de mars, près du campus sud de l'Université de l'Alberta.

Le prochain gouvernement suspend le projet pour « minimiser les coûts », a annoncé lundi une porte-parole d'Infrastructure Alberta, Jessica Johnson.

Le projet de 590 millions de dollars, mis de l'avant par l'ancien gouvernement néo-démocrate en 2016, devait être un endroit central pour tous les services de laboratoire à Edmonton, sous la tutelle de Services de santé Alberta (AHS).

Le gouvernement de Rachel Notley envisageait aussi de payer 50 millions de dollars à l'entreprise chargée du projet, DynaLIFE, à la fin de son contrat le 31 mars 2022.

Le premier ministre désigné, Jason Kenney, s'engage à annuler ce paiement. Il a dit que son gouvernement parlerait à AHS et à des experts indépendants pour trouver d'autres façons de fournir des services de laboratoire à de moindres frais.

Jason Kenney affirme que l'argent prévu pour le laboratoire pourrait être mieux dépensé, notamment dans les soins aux patients et les infrastructures d'hôpitaux.

Selon lui, le projet des néo-démocrates de mettre tous ces services entre les mains d'AHS est une initiative « idéologique ».

Le NPD compte se battre

La ministre de la Santé sortante, Sarah Hoffman, déplore les changements annoncés par le PCU. Elle dit que son gouvernement avait lancé le projet après avoir fait l'analyse d'un rapport du Conseil albertain de la qualité des services de santé, qui recommandait la fusion des services de laboratoire.

Chantier extérieur au printemps.Les travaux pour la construction du laboratoire géant ont été entamés en mars, quelques semaines avant l'élection de Jason Kenney. Photo : CBC / Trevor Wilson

« Nous avons examiné les faits avant de prendre cette décision. Il semble que M. Kenney fait tout ce qu'il peut pour instaurer un programme de privatisation », souligne Mme Hoffman.

Elle souhaite que l'arrêt des travaux ne soit que temporaire. Ses 23 collègues du caucus NPD formeront sous peu l'opposition officielle à l'Assemblée législative.

Elle compte présenter au nouveau gouvernement le rapport qui a mené au projet qui est, selon elle, dans l'intérêt public.

Avec les informations de Michelle Bellefontaine, CBC News

Alberta

Politique provinciale