•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trent Butt condamné à la prison à vie pour le meurtre de sa fille

Trent Butt dans le box des accusés à son procès.

Trent Butt assis à l'avant. Assise derrière lui, au centre, Andrea Gosse, mère de la victime.

Photo : Radio-Canada / CBC / Mark Quinn

Radio-Canada

Le Terre-Neuvien Trent Butt va passer 25 ans derrière les barreaux sans possibilité de libération conditionnelle pour le meurtre prémédité de sa fillette, Quinn Butt. Il doit aussi purger simultanément une peine de trois ans de prison pour incendie criminel.

Trent Butt a été reconnu coupable de meurtre au premier degré en mars. Il a reçu sa peine mardi à la Cour suprême de Terre-Neuve-et-Labrador.

Le juge lui interdit aussi de communiquer avec la mère de la fillette, son ex-épouse Andrea Gosse, ni avec la famille immédiate de cette dernière.

Durant le procès, la Couronne a soutenu que l’homme de 40 ans a tué sa fille pour causer une souffrance à Mme Gosse.

Durant son témoignage, Trent Butt a soutenu qu’il ne se souvenait pas d’avoir tué sa fille. Il a dit qu’il s’était retrouvé sur elle et il a conclu qu’il l’avait ainsi étouffée.

Une photo de la victime, Quinn Butt.

Quinn Butt, 5 ans, a été découverte dans les décombres de sa maison incendiée en avril 2016.

Photo : Gracieuseté

Trent Butt avait toutefois laissé une note de suicide indiquant qu’il avait tué Quinn et mis fin à ses propres jours pour la garder à jamais éloignée de sa mère.

Il a survécu à l’incendie qui a ravagé sa maison, à Carbonear, où le corps de la fillette a été trouvé le 24 avril 2016.

Avec les informations de La Presse canadienne

Terre-Neuve-et-Labrador

Procès et poursuites