•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un mineur accusé de terrorisme de retour derrière les barreaux

Photo d'un jeune de dos portant une tenue bourgogne accompagné de deux policiers.

L'accusé est escorté en cour, en mars dernier.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un adolescent accusé de terrorisme à Kingston a été arrêté à nouveau dimanche après avoir enfreint les conditions de sa libération, selon la police.

Le mineur, dont on ne peut pas révéler l'identité en raison de son âge, a comparu en cour brièvement mardi matin.

Les cheveux fraîchement coupés, il est resté impassible durant l'audience.

Il n'aura passé qu'un peu plus de deux semaines en libération conditionnelle.

L'adolescent est accusé d’avoir facilité sciemment une activité terroriste et d'avoir conseillé à une personne de livrer, poser, faire exploser ou détoner un engin explosif ou un autre engin meurtrier dans un lieu public, dans l'intention de provoquer la mort ou des dommages corporels graves.

En vertu de ses conditions de libération, le 3 avril, il devait notamment porter un bracelet de surveillance électronique à la cheville et demeurer sous la supervision des deux personnes à la charge desquelles il se trouvait. Par ailleurs, il n'avait droit qu'à un accès limité à Internet.

Un interdit de publication nous empêche de préciser quelle, ou quelles, condition de sa remise en liberté il aurait enfreinte.

Toronto

Procès et poursuites