•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondations : des policiers et des militaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean déployés

Un homme marche dans l'eau avec des bottes dans ses mains.

Un Rigaudien marche devant sa maison inondée.

Photo : Reuters / Christinne Muschi

Radio-Canada

Des policiers de la Sûreté du Québec (SQ) au Saguenay-Lac-Saint-Jean et des militaires de Bagotville prêtent main-forte aux sinistrés touchés par les inondations.

Quelques dizaines d’agents de la SQ postés dans la région sont déployés surtout dans la grande région de Montréal et en Beauce.

Leur tâche principale est de surveiller les secteurs qui ont été évacués en raison de la crue des eaux. La présence des policiers a notamment pour but d’éviter que des voleurs ne viennent piller l’intérieur des maisons sinistrées.

Le porte-parole de la SQ, Hugues Beaulieu, affirme que les policiers de la région déployés sur place travaillent en collaboration avec les municipalités et la sécurité civile. S’ils ont besoin d’un apport plus important en équipements, ils peuvent faire affaire avec nous.

Hugues Beaulieu précise que ce déploiement exceptionnel n’a aucun impact sur la surveillance du territoire régional. Ce sont des gens qui sont en congé qu’on envoie travailler là-bas, mentionne-t-il.

Des soldats placent des sacs de sable autour d'une résidence menacée par la montée des eaux.

Des soldats aident des citoyens à sécuriser leur résidence.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Roy

Le porte-parole ignore combien de temps cette situation va perdurer, mais précise que des policiers de la SQ seront sur les lieux « tant et aussi longtemps que notre présence sera nécessaire ».

Déploiement militaire

Du côté de la base de Bagotville, deux équipes de militaires de la 2e Escadre expéditionnaire et de l'Escadron 439 sont aussi déployées. Le 439 est spécialisé en recherche et sauvetage.

L’une des équipes vient en aide aux sinistrés du Québec alors que l’autre est déployée au Nouveau-Brunswick. Les militaires de Bagotville sont sur les lieux pour évaluer les besoins et coordonner les opérations aériennes si nécessaires.

On a dépêché un hélicoptère à Saint-Hubert dimanche. On a un hélicoptère muni d’un treuil et notre mandat premier est d’être présents s’il fallait évacuer des gens qui n’ont peut-être pas eu la chance de quitter leur maison avant les inondations, explique le major Steve Siket, commandant de l’Escadron 439.

D'après les informations de Louis Martineau

Saguenay–Lac-St-Jean

Incidents et catastrophes naturelles