•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Feu de broussailles près de Biggar : l'état d'urgence se poursuit

Des pompiers tentent de maîtriser un feu de broussailles près de Biggar, en Saskatchewan.

Des pompiers tentent de maîtriser un feu de broussailles près de Biggar, en Saskatchewan.

Photo : La Presse canadienne / Kayle Neis

Radio-Canada

L'état d'urgence déclaré mardi matin se poursuit dans la municipalité rurale et la ville de Biggar, situées à une centaine de kilomètres à l'ouest de Saskatoon, après qu'un important feu de broussailles a causé un épais nuage de fumée dans la région.

Le commissaire-enquêteur aux incendies de la Saskatchewan, Duane McKay, confirme que le feu de broussaille près de Biggar est toujours en activité. Trois des quatre fronts de cet incendie sont cependant maîtrisés.

Le brasier est d'une superficie d'environ 10 kilomètres carrés et pourrait prendre de l'ampleur en raison des vents et du temps sec. Il se trouve à quelques kilomètres de Biggar, mais ne se dirige toutefois pas vers la ville.

Plusieurs communautés de la Saskatchewan font face à des risques de feu.

Plusieurs communautés de la Saskatchewan font face à des risques de feu.

Photo : Radio-Canada

Lundi après-midi, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) avait déclaré que le feu avait pris de l'ampleur et avait évacué la région située entre les autoroutes 4 et 51, ainsi que les routes Tower et Duperow.

Par mesure de précaution, huit patients se trouvant en soins intensifs et 53 résidents en soins de longue durée ont été évacués du centre de santé de Biggar. Ils ont été transférés à Roswetown et à Saskatoon.

À l'heure actuelle, on ne signale pas de blessé.

Une cause inconnue

Les autorités ignorent pour l’instant la cause du feu de broussailles à Biggar. Le temps sec et les forts vents ont toutefois causé sa propagation.

Les flammes ont englouti environ 5000 hectares de terres en raison des vents violents.

Des pompiers ont pu sauver plusieurs structures sur des fermes des flammes.

Un centre d'accueil a été mis en place à la salle communautaire de Biggar pour permettre aux personnes souffrant de problèmes respiratoires de respirer de l'air frais.

Lundi, Aaron Kirk a publié sur Twitter une vidéo qui montre une épaisse couche de fumée près du village de Duperow, situé à 27 km au sud-ouest de Biggar.

« Le feu a vraiment pris de l’ampleur rapidement », explique un fermier, Rob Danychuk, qui a combattu les flammes toute la nuit.

Interdictions de feu

Vendredi dernier, 17 municipalités rurales du sud de la Saskatchewan et un village avaient publié des interdictions de feu.

La semaine dernière, le commissaire des incendies de la Saskatchewan avait demandé aux habitants qui désirent faire un feu extérieur de redoubler de prudence, en raison du manque de précipitations.

Les autorités demandent aux gens près de feux de broussaille de composer immédiatement le 911.

Cinq incendies en Saskatchewan

Des pompiers tentent de maîtriser un incendie de broussailles.

Les flammes ont englouti environ 5000 hectares de terres en raison des vents violents.

Photo : La Presse canadienne / Kayle Neis

Sur les cinq feux qui brûlent dans la province, un seul situé dans le nord-ouest, près de la Nation crie de Big Island Lake, n'a pas été maîtrisé.

Le ministère des Services sociaux indique que les résidents incommodés par la fumée peuvent se rendre au centre communautaire de Perdue ou contacter la Croix-Rouge canadienne.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) indique qu’un feu de broussailles se propageant rapidement pose des risques aux résidents de différentes communautés, soit ceux de la Première Nation Sweetgrass, de Table Town et du village Pronga, près de l’autoroute 40.

Le feu pourrait atteindre l’autoroute si la force des vents augmente, prévient la GRC.

Elle demande aux membres du public d’éviter le secteur, afin que les pompiers puissent faire leur travail.

Saskatchewan

Incidents et catastrophes naturelles