•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Municipalité de Mayo demande à Québec de prolonger l'état d'urgence de 5 jours

Le niveau d'eau a atteint le premier étage de deux maisons dans la municipalité de Mayo.
Une dizaine de résidences sont inondées à Mayo. Photo: Radio-Canada / Florence Ngue-No
Radio-Canada

La Municipalité de Mayo, qui a décrété l'état d'urgence samedi dernier, a demandé au gouvernement du Québec la permission de prolonger l'état d'urgence de cinq jours.

Le niveau de l'eau a baissé d'un bon pied, a indiqué le maire, Robert Bertrand. Ça s'en va sur le bon bord, mais ça ne veut pas dire que c'est terminé.

Une portion du chemin de la rivière Blanche a été inondée sur près de deux kilomètres, isolant du même coup une vingtaine de résidences.

Nous autres, le problème, c'est l'eau qui est sur le chemin. On ne peut pas passer sur le chemin d'aucune manière.

Robert Bertrand, maire de la Municipalité de Mayo

La municipalité de Mayo, qui compte près de 600 habitants, a été durement touchée par le débordement des eaux.

Une dizaine de maisons ont été inondées. Une douzaine de personnes ont été évacuées et ont été prises en charge par la Croix-Rouge.

Le député de Papineau, Mathieu Lacombe, a indiqué sur Twitter qu'il suivait la situation de près, mais n'a pas confirmé si l'état d'urgence serait prolongé.

Il a soutenu que des ressources supplémentaires seraient fournies à Mayo sous peu.

La situation à Mayo est compliquée par le fait que plusieurs résidents ne veulent pas évacuer. Chaque printemps, il y a des inondations, précise le maire.

Les pompiers sont allés à pied voir les résidents. Mais les résidents, ce sont comme des habitués à ça. Ils sont capables de vivre avec ça, a expliqué M. Bertrand.

Ce dernier respecte leur décision, mais rappelle que l'option d'évacuer demeure sur la table s'ils changeaient d'idée.

L'important pour nous c'est que les citoyens ne se sentent pas tout seuls. On est là, le jour ou la nuit, ils peuvent m'appeler. Ils ne sont pas pris là.

Ottawa-Gatineau

Conditions météorologiques