•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

François Legault envisage de déménager des quartiers entiers de Gatineau touchés par les inondations

M. Legault pellette du sable dans un sac, entouré de bénévoles, de politiciens et de représentants des médias.
De passage à Gatineau lundi après-midi, le premier ministre François Legault a rempli quelques sacs de sable. Photo: Radio-Canada / Jean-François Poudrier
Radio-Canada

Pour éviter que certains secteurs de Gatineau soient de nouveau la cible d'inondations printanières dans les prochaines années, le premier ministre François Legault n'écarte pas l'idée de déménager des quartiers entiers. Selon lui, cette option, qui se révèle complexe, permettrait de conserver le tissu social.

Si on envoie [les gens] chacun sur leur bord, on perd la vie de quartier. Donc, est-ce qu'on est capables d'identifier un futur quartier, de [déménager] en groupes? C'est ça qu'il faut regarder avec la Municipalité, a lancé M. Legault de passage à Gatineau lundi.

Cependant, avant de s'engager dans cette voie, le maire de Gatineau souhaite d’abord une réflexion globale. Dans un premier temps, il faudrait évaluer s’il est possible de construire des digues pour éviter les inondations récurrentes dans certains secteurs.

Est-ce qu'il y a des endroits où on peut immuniser le quartier et que même financièrement c'est plus à notre avantage [de le faire] et de continuer à construire à l'intérieur du quartier immunisé? Je pense qu'il faut faire cette réflexion, a-t-il précisé.

Il y a beaucoup de scénarios qui doivent être étudiés avant qu'on en choisisse un.

Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau

Si on est capables de sauver des quartiers en installant des digues permanentes, on va le regarder, a déclaré de son côté le premier ministre Legault. Mais pas certain que c'est toujours faisable.

Préserver la vie de quartier

Le déménagement de communautés entières serait une autre option. On est ouverts à regarder ça pour protéger la vie de quartier, a expliqué François Legault.

Le premier ministre a même avancé l’idée d’une éventuelle aide financière gouvernementale. Est-ce qu'on est capables d'ajouter un autre programme qui permettrait à plusieurs personnes de déménager dans un autre quartier? On est ouverts à ça, a-t-il ajouté.

Avant tout, le maire de Gatineau tient à ce que cette réflexion soit cohérente. Comment s'assurer que dans 5 ans, 10 ans, 15 ans, on ait des quartiers qui sont à la fois protégés des inondations, mais aussi des communautés humaines intelligentes et pas un quartier qui est tout croche, a-t-il souligné.

Ottawa-Gatineau

Conditions météorologiques