•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le mouvement "plogging" gagne des adeptes en ce Jour de la terre

Des déchets sur le sol et un sac à ordures.
Les déchets au sol sont nombreux dans les différentes municipalités de la région. Photo: Radio-Canada / Emily Blais
Emily Blais

Des citoyens de l'Abitibi-Témiscamingue font leur part pour le Jour de la terre, le 22 avril. Ils joignent le mouvement de plogging qui vise à ramasser les ordures tout en bougeant.

Le mot plogging est composé de jogging et du mot suédois plocka upp, qui veut dire ramasser.

Il rallie le mouvement, bouger, l'activité physique qui est super bonne pour toi, pour les bienfaits du corps humain, mais aussi avec les valeurs de l'environnement , explique Ève Blais-Cloutier, propriétaire du MUDRA Espace-sportif.

Pamela Rioux a trouvé beaucoup de papier, des verres à café et des mégots de cigarettes, dans la ruelle derrière chez elle à Val-d'Or. Les personnes qui l'ont observé ramasser les déchets avec ses parents n'étaient pas encourageantes.

On a croisé deux jeunes dames qui se promenaient derrière nous et qui ont dit à voix haute que c'était inutile de faire ça parce que de toute façon la ville allait passer bientôt pour les ramasser et ça m'a fait un peu de peine parce que je me disais que si la communauté s'occupait de ramasser un peu ce qu'elle laissait traîner elle-même, bien ce serait plus propre plus vite , se souvient-elle.

Des déchets sur le sol.L'objectif du plogging est de ramasser des déchets tout en gardant la forme. Photo : Radio-Canada / Emily Blais

Des adeptes partout dans la région

L'entraîneuse en course à pied de Ste-Germaine-Boulé, Tania Rancourt, croise souvent des ordures en bordure de route.

C'est assez fou de voir qu'encore en 2019 les gens lancent encore leur restant de lunch par les fenêtres. Je suis sidérée de voir ça, je n'en reviens juste pas

Tania Rancourt, entraîneuse

Elle apporte parfois un sac lors de ses entraînements.

Quand on est deux, on peut avoir chacun un sac à dos, et tu fais juste entrouvrir le dessus de ton sac et l'autre peut mettre les déchets dedans. Des fois ça va même mieux à deux de faire du plogging, suggère Tania Rancourt.

Abitibi–Témiscamingue

Activités sportives