•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jusqu'à 300 résidences à risque d'être touchées à Pontiac

Joanne Labadie pendant une conférence de presse.

La mairesse de Pontiac, Joanne Labadie.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Quelque 300 résidences sont à risque d'être touchées par les inondations dans la municipalité de Pontiac, en Outaouais, a indiqué la mairesse Joanne Labadie, lundi.

Selon la mairesse, plusieurs résidences sont inondées actuellement. Bien que les derniers jours ont été difficiles dans la municipalité de Pontiac, les résidents ont maintes fois démontré leur résilience, a dit la mairesse Labadie lors d’une conférence de presse.

La magistrate était flanquée du directeur de la Sécurité publique de la MRC des Collines-de-l’Outaouais, Yves Charette, et du directeur du Service des incendies de Pontiac, Richard Groulx, en plus d’un représentant des Forces armées canadiennes.

La Municipalité a constaté des niveaux d’eau inférieurs à ceux d’avril 2017, a indiqué M. Groulx. Par contre, la Commission de planification de la régularisation de la rivière des Outaouais s’attend à ce que le seuil maximal du niveau de l’eau soit atteint le 27 avril.

Il faut cependant garder en tête qu’il est possible qu’il y ait une deuxième crue printanière, comme on a connu en 2017, a averti le directeur du Service des incendies.

Priorité : sécurité

La sécurité demeure notre priorité, a insisté la mairesse Labadie. Elle encourage toute la population à suivre les indications et à user de prudence.

Il en va de même pour le directeur de la Sécurité publique de la MRC des Collines-de-l’Outaouais, qui a indiqué que ses priorités sont de protéger la vie et la propriété et de gérer la circulation.

Yves Charette pendant une conférence de presse.

Le directeur de la Sécurité publique de la MRC des Collines-de-l'Outaouais, Yves Charette.

Photo : Radio-Canada

Nous avons besoin de l’aide des citoyens, a plaidé Yves Charette. La population doit collaborer avec les autorités locales, suivre les instructions et être prudente, a-t-il dit. Les routes sont fragilisées, à tout moment, certains incidents peuvent survenir. Il faut bien respecter la signalisation.

M. Charette a souligné qu’un centre de coordination opérationnelle a été mis en place sur le terrain jeudi dernier. Ce centre rassemble tous les intervenants mobilisés.

Par ailleurs, aucun ordre d'évacuation n'a été fait, mais ce sera au directeur de la Sécurité publique de la MRC des Collines-de-l’Outaouais et au ministère de la Sécurité publique de prendre cette décision si besoin est, a indiqué Mme Labadie.

Les Forces armées toujours sur place

Les membres des Forces sont toujours présents à Pontiac, lundi. Ils ont pour mission de préserver les infrastructures municipales, notamment. Ils étaient à Quyon dimanche, et lundi ils sont attendus à Luskville, a dit la mairesse.

Avoir l’armée qui va collaborer va nous libérer de certaines tâches, a indiqué M. Charette. On va demeurer en veille tant qu’on n’aura pas retrouvé des seuils normaux, a-t-il précisé.

Par ailleurs, la Municipalité de Pontiac a distribué quelque 55 000 sacs de sable depuis vendredi et elle continue d'en distribuer à ceux qui en ont besoin.

Ottawa-Gatineau

Conditions météorologiques