•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réforme du mode de scrutin : l'heure décisive approche à l'Île-du-Prince-Édouard

Un homme dépose un bulletin de vote dans une boîte de scrutin
Les électeurs de l'Île-du-Prince-Édouard seront appelés aux urnes mardi. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Les électeurs de l'Île-du-Prince-Édouard seront appelés aux urnes, mardi, pour élire un nouveau gouvernement et pour voter sur un possible changement du mode de scrutin.

À la veille du vote sur le mode de scrutin, les insulaires sont toujours indécis. Selon le plus récent sondage, le oui l'emporterait avec une très courte majorité, 51 % contre 49 % en faveur du scrutin proportionnel mixte.

Gerard Mitchell, le commissaire au référendum n'est pas étonné de ce résultat. Il prédit que le taux de participation au scrutin sera très élevé, à au moins 80 %.

Cette mobilisation pousse les camps du oui et du oui à continuer leur campagne.

John Barrett, le responsable du camp du non, juge qu’un système proportionnel mixte serait trop compliqué et que cela entraînera la mise en place de gouvernements instables et minoritaires.

Brenda Oslawsky, la responsable du camp du oui, balaie ses arguments. Ce n'est pas compliqué, dit-elle, en expliquant qu’il y aurait deux votes, un pour le candidat, l'autre pour le parti.

Que le mode de scrutin change ou non, les résultats du référendum seront connus mardi soir, et ce, malgré le décès accidentel du candidat du Parti vert Josh Underhay et l'annulation du scrutin dans la circonscription de Charlottetown - Hillborough Park.

En cas de victoire du oui, l'Île-du-Prince-Édouard deviendrait la première province au Canada à instaurer le scrutin proportionnel mixte.

D’après un reportage de Julien Lecacheur

Île-du-Prince-Édouard

Politique provinciale