•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les pharmacies stockent peu de pilules abortives en Saskatchewan

Des boîtes de médicaments dans un entrepôt

Des boîtes de Mifegymiso

Photo : Courtoisie Celopharma

Radio-Canada

De nombreuses pharmacies en Saskatchewan ne stockent pas la pilule abortive Mifegymiso en raison de sa couverture médicale limitée dans la province.

Le ministère de la Santé envisage de fournir une couverture universelle pour ce médicament à deux comprimés dont le coût peut atteindre 360 $ sans assurance ou avantages sociaux.

La Saskatchewan et le Manitoba sont les deux seules provinces au Canada à ne pas offrir de couverture universelle du Mifegymiso.

Le ministre de la Santé de la Saskatchewan, Jim Reiter, affirme qu’il est possible de se procurer le Mifegymiso dans la province et qu’il ne reste qu’à déterminer qui, entre les contribuables ou les assurances privées, doit la payer.

Une porte-parole de l’Autorité de santé de la Saskatchewan, Amanda Purcell, a déclaré que la pilule abortive est disponible dans les pharmacies de ses centres hospitaliers de Regina, mais qu’elle ne l’est pas dans ses autres centres de santé.

La Presse canadienne a contacté 83 pharmacies situées en régions urbaines et rurales en et en Saskatchewan. Soixante-dix-neuf disent ne pas avoir de Mifegymiso dans leurs rayons.

Au moins une pharmacie à Regina et à Saskatoon l’avait en stock, tout comme une pharmacie dans le village de l’Ile-à-la-Crosse, où une responsable dit qu’elle travaille de pair avec un médecin pour le prescrire au besoin.

Certaines pharmacies ont affirmé que le médicament Mifegymiso est généralement commandé au besoin et peut être reçu dans la journée même.

D'autres ont signalé qu'il n'y avait pas d'inventaire disponible pour le faire.

Pénurie chez le fabricant

Andrew Forgione, un porte-parole de McKesson Canada, qui est un important distributeur pharmaceutique, a déclaré la semaine dernière qu’il y a une rupture de stock de la pilule abortive Mifegymiso en Saskatchewan en raison d'une pénurie chez le fabricant.

Il dit que le centre de distribution de McKesson Canada à Regina en avait reçu il y a quelques jours et qu’il sera expédié aux clients qui n’en ont plus.

Selon une professeure à la faculté de médecine de l’Université de la Colombie-Britannique et chercheure en planification familiale, Wendy Norman, les pharmacies sont désavantagées, car on leur demande de s’approvisionner d’un médicament coûteux, qui est en faible demande parce qu'il n'est pas disponible gratuitement.

Quand ce n'est pas une décision d'affaires, quand les gens peuvent se permettre le médicament, les pharmaciens en stockent.

Wendy Norman, professeure, Université de la Colombie-Britannique

Le gouvernement de la Saskatchewan a ajouté Mifegymiso à son régime de médicaments en septembre 2017, mais l’éligibilité et le prix varient en fonction de la couverture de la personne et les programmes de prestations.

Avec les informations de La Presse canadienne

Saskatchewan

Santé publique