•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les trois alpinistes disparus dans le parc de Banff retrouvés sans vie

Montage photo des trois alpinistes.

Jess Roskelley, David Lama et Hansjörg Auer ont été victimes d'une avalanche.

Photo : La Presse canadienne / The North Face

Radio-Canada

Les corps sans vie des trois alpinistes renommés qui ont été surpris, mardi dernier, par une puissante avalanche dans le parc national de Banff, ont été retrouvés dimanche, a annoncé l'agence Parcs Canada. Un homme victime d'une autre avalanche, celle-là dans le parc Yoho, a par ailleurs succombé à ses blessures.

Les trois alpinistes – l'Américain Jess Roskelley, 36 ans, et les Autrichiens Hansjörg Auer, 35 ans, et David Lama, 28 ans – avaient disparu alors qu'ils tentaient d'escalader un sommet difficile du parc national de Banff, la face est du pic Howse, près de la promenade des Glaciers. Ils auraient dû être de retour mercredi.

Les autorités avaient lancé des recherches aériennes le lendemain de leur disparition, mais elles avaient été freinées par le mauvais temps et de nouvelles avalanches. Un hélicoptère envoyé dans le secteur avait découvert les signes de plusieurs avalanches et des débris contenant des équipements d'alpinistes.

Les trois hommes étaient décrits comme « des athlètes de montagne professionnels et très expérimentés ».

L'Américain Jess Roskelley était le fils de John Roskelley, lui-même considéré comme l'un des meilleurs grimpeurs de sa génération.

John Roskelley avait fait l'ascension de l'Everest avec son fils Jess en 2003. Ce dernier, qui n'avait alors que 20 ans, était devenu le plus jeune alpiniste à conquérir le toit du monde.

Originaires du Tyrol, en Autriche, David Lama et Hansjörg Auer étaient eux aussi considérés comme deux des meilleurs alpinistes du moment, selon les sites spécialisés.

Parcs Canada a présenté ses condoléances aux proches des victimes dans un communiqué.

« Nous aimerions aussi reconnaître l'impact important que cet événement a eu sur les communautés très unies des grimpeurs, locales et internationales », ajoutait le communiqué.

Un spécialiste de la sécurité de Parcs Canada a estimé que l'avalanche qui avait coûté la vie aux trois aventuriers était de taille 3. Selon un institut de recherche suisse, une telle avalanche est assez puissante pour « ensevelir et détruire des véhicules, endommager de gros poids lourds, détruire de petits bâtiments et casser des arbres ».

Une montagne escapée est recouverte de neige.

Le Pic Howse se situe à proximité de la frontière entre la Colombie-Britannique et l'Alberta.

Photo : Tim Banfield Photography)

Une autre victime

Parcs Canada a de plus annoncé qu'un autre homme, gravement blessé samedi dans le parc Yoho, s'était éteint lui aussi.

Il faisait partie d'un groupe de trois personnes qui ont été surprises par une avalanche au mont des Poilus, dans le champ de glace Wapta, à environ 180 kilomètres au nord-ouest de Calgary.

Les Services d’urgence de Calgary (EMS) étaient intervenus après un appel de Parcs Canada vers 13 h 30.

Les deux autres membres du trio n'avaient toutefois pas été blessés.

« Le risque d'avalanche est variable et peut aller de faible à élevé » dans les parcs nationaux de Banff, Yoho et Kootenay, et « les conditions peuvent changer rapidement en raison du réchauffement diurne », a noté Parcs Canada, dimanche, sur son site web.

Avec les informations de La Presse canadienne, et Agence France-Presse

Accidents et catastrophes

Justice et faits divers