•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les ventes de chocolat explosent en cette période de Pâques

Pâque au Gisement bistro-chocolaterie de Rouyn-Noranda

Pâques au Gisement bistro-chocolaterie de Rouyn-Noranda

Photo : Radio-Canada / Boualem Hadjouti

Jean-Marc Belzile

Les chocolateries de l'Abitibi-Témiscamingue font des affaires en or pendant la période de Pâques. Il s'agit sans surprise de la période de l'année la plus occupée pour ces entreprises.

La chocolatière Maude Lafleur que nous avons rencontrée à la fabrique de chocolat du Gisement de Rouyn-Noranda était en pleine préparation.

Là ça paraît pas, mais en ce moment, je suis en train de colorer un moule de Pâques, dit-elle.

deux femmes se tenant l'une à côté de l'autre

Les chocolatières Maude Lafleur et Claudia Fortin sur leur lieu de travail au Gisement de Rouyn-Noranda.

Photo : Radio-Canada / Jean-Marc Belzile

Maude Lafleur et sa collègue Claudia Fortin sont très occupées durant cette période de l'année.

C'est vraiment la plus grosse période de l'année. Il y a d'autres périodes comme Noël et la Saint-Valentin où ça bouge un peu plus parce qu'on commence à faire des moulages pour ces Fêtes aussi, mais c'est vraiment Pâques qui est rock and roll, explique Claudia Fortin.

La propriétaire des Chocolats Martine à Ville-Marie, Line Descoteaux, affirme que Pâques représente plus de 40 % du chiffre d'affaires annuel de son entreprise.

En termes de moulage, ce sont des milliers qu'on fait et il y a beaucoup de travail dans un petit moulage. On doit le mouler, le démouler, le gratter, l'emballer, dit-elle. Avant qu'il soit dans les mains du consommateur, il doit passer sept fois par la production alors quand il arrive au consommateur, on est contents.

La propriétaire des Chocolats Martine de Ville-Marie, Line Descoteaux

La propriétaire des Chocolats Martine de Ville-Marie, Line Descoteaux

Photo : Radio-Canada / Boualem Hadjouti

Line Descôteaux constate aussi qu'il est maintenant important pour plusieurs d'acheter localement.

Et aussi acheter des trucs de qualité, ce que je remarque au niveau de ma clientèle, c'est que parfois les chocolats sont moins gros, mais sont de meilleure qualité.

Line Descoteaux, propriétaire des Chocolats Martine à Ville-Marie

Maude Lafleur du bistro-chocolaterie le Gisement indique d'ailleurs qu'il est facile d'identifier les chocolats de qualité.

Souvent, quand le premier ingrédient qui est indiqué, c'est du sucre et non du chocolat, c'est à ce moment qu'on voit la différence de qualité parce que [les entreprises] ont voulu [réduire la quantité] de chocolat pour produire plus et économiser de l'argent, rappelle la chocolatière.

Abitibi–Témiscamingue

Commerce