•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Canadiens pleurent la tragédie au Sri Lanka

Vue de l'extérieur de la cathédrale St-Michael's de Toronto.

Des paroissiens ont prié pour les victimes de la tragédie au Sri Lanka dimanche.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La série de huit attentats au Sri Lanka ébranle les Canadiens, notamment dans la grande région de Toronto, où se trouve la plus grande diaspora sri-lankaise au pays. En ce jour de Pâques, l'heure est au recueillement.

Des messages d’espoir et des prières pour les familles des victimes sont partagés.

En banlieue de Toronto, le résident de Mississauga et membre de la communauté tamoule Ram Selvarajah s’est réveillé sous le choc ce matin, lorsqu’il a appris que la soeur de la femme de son oncle avait été blessée.

Elle a été transportée à l'hôpital, mais on ne craint pas pour sa vie, précise-t-il.

Le Canadien d'origine tamoule Ram Selvarajah en entrevue.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le Canadien d'origine tamoule Ram Selvarajah s'inquiète pour les membres de sa famille qui vivent au Sri Lanka.

Photo : Radio-Canada

Nous approchons du 10e anniversaire soulignant la fin de la guerre civile au Sri Lanka, et soudainement 200 personnes sont tuées le jour de Pâques. C’est inconcevable.

Ram Selvarajah, Canadien d’origine tamoule

Alors que le jour de Pâques est célébré partout dans le monde, le cardinal Thomas Collin, de l’archidiocèse de Toronto, a invité les paroissiens à prier en mémoire des défunts.

Il a partagé un message d'unité, sur le parvis de la cathédrale St. Michael’s, à la suite de la messe de dimanche.

Le cardinal Thomas Collins sur la parvis de la cathédrale St-Michael'sAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le cardinal Thomas Collins invite les paroissiens à prier pour les victimes du carnage et leurs familles.

Photo : Radio-Canada

Nous prions pour tous ceux qui ont été tués aujourd’hui, pour ceux qui ont été blessés et pour leurs familles.

Cardinal Thomas Collins, archidiocèse de Toronto

Des dizaines de milliers de Canadiens qui vivent dans la région de Toronto ont des liens d’attache avec le Sri Lanka. Lors du recensement de 2016, plus de 110 000 se sont présentés comme étant d’origine sri-lankaise, et près de 40 000, d’origine tamoule.

Le Conseil canadien tamoul espère d'ailleurs organiser une vigile dans la Ville Reine au cours des prochains jours.

Affaires mondiales Canada confirme qu'aucun Canadien n'a été touché dans les attentats.

Le Canada condamne l'attentat

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a fermement dénoncé l'attentat. Par voie de communiqué, M. Trudeau a envoyé un message de soutien au Sri Lanka.

Le Canada condamne fermement ces attentats haineux perpétrés dans des hôtels et contre des Chrétiens lors de la prière dans les églises. Les lieux de culte sont sacrés, et tous devraient y être en sécurité. Personne ne devrait être ciblé en raison de ses croyances, a-t-il indiqué.

Nous ne pouvons pas laisser des attentats comme ceux-ci détruire l’espoir que nous partageons, a ajouté le premier ministre.

Même son de cloche du côté du chef conservateur, Andrew Scheer.

Les gens de toutes les confessions doivent pouvoir vivre libres de peur et de persécution. Le Canada se tiendra toujours debout pour la liberté religieuse et travaillera afin d’éradiquer la violence sous toutes ses formes, peu importe où elle survient, a-t-il indiqué dans un communiqué de presse.

Le chef du NPD du Canada, Jagmeet Sing, a aussi réagi.

Au moins 207 personnes ont été tuées dimanche au Sri Lanka dans une série de huit attentats commis dans des hôtels et des églises où était célébrée la messe de Pâques.

Le bilan pourrait s'aggraver encore, car on dénombre au moins 450 blessés, selon des sources hospitalières.

Terrorisme

Justice et faits divers