•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Nouvelle-Écosse s'apprête à promouvoir ses artistes en Chine

Trois chats noirs avec des fleurs en arrière-plan.

Des oeuvres de Maud Lewis seront finalement exposées en Chine. Voici l'un des tableaux les plus connus, intitulé Trois chats noirs.

Photo : Consignor Canadian Fine Art

Radio-Canada

Une délégation de la Nouvelle-Écosse partira en mission commerciale en Chine, mardi, pour promouvoir les talents de quelques artistes et entreprises culturelles de la province.

Cette deuxième mission culturelle de la Nouvelle-Écosse semblait morte dans l'oeuf, le mois dernier, à la suite du report sans explication d’une exposition d’oeuvres de l’artiste Maud Lewis par un musée en Chine.

Mais quelques semaines plus tard, revirement de situation, une invitation officielle est arrivée.

La province de Guangdong est jumelée à la Nouvelle-Écosse, explique la commissaire en chef du Musée des Beaux-arts de la Nouvelle-Écosse. La province a été invitée pour présenter une exposition.

Le projet comprend six artistes néo-écossais. Ils exposeront quelques-unes de leurs oeuvres dans trois musées chinois, aux côtés d'oeuvres iconiques de la célèbre Maud Lewis.

C'est la deuxième mission d'exportation culturelle menée par le gouvernement provincial.

Des investisseurs chinois s’intéressent plus que jamais à l'art moderne. Grâce à leurs moyens financiers, ils dominent de plus en plus ce marché: ce qui fait de la Chine, le troisième investisseur dans le domaine de l'art au monde.

Cinq représentants de l’industrie culturelle néo-écossaise ont prévu se rendre aussi en Chine. L’objectif, explique le ministre de la Culture et du Patrimoine, Leo Glavine, est de repérer des occasions d'affaires en matière de l’édition, du théâtre, de l'art et d’autres produits au Japon et en Chine.

L'artiste Anne MacMillan participera à la mission. Elle dit que c’est un privilège d'aller partager ses oeuvres avec le public dans un musée de cette importance....

L’artiste Maud Lewis n'avait pas connu un tel rayonnement international de son vivant.

Il ne restera à cette exposition intitulée Terroir de la Nouvelle-Écosse qu’à séduire les amateurs d'art chinois.

D’après un reportage de Stéphanie Blanchet

Nouvelle-Écosse

Arts visuels