•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus d'un millier de résidences inondées en Beauce

Au tour de Sainte-Marie et de Scott d'être inondées
Radio-Canada

C'est du jamais vu en Beauce. Plus de 1000 résidences sont inondées en raison du débordement de la rivière Chaudière. La situation est particulièrement critique dans les municipalités de Sainte-Marie et de Scott où plusieurs citoyens ont été pris par surprise.

Avec le redoux prévu au cours de la journée, le maire de Sainte-Marie, Gaétan Vachon, continue de surveiller le niveau de la rivière dans sa municipalité, où 900 résidences ont été inondées et plus de 700 personnes ont été évacuées.

« Le niveau de l’eau a augmenté toute la nuit. […] La neige va continuer à fondre. C’est sûr que ça va faire gonfler le niveau de la rivière. Malheureusement, dans la nuit de dimanche à lundi, on annonce de la pluie, alors on demande aux citoyens de rester aux aguets », indique-t-il.

La Sûreté du Québec (SQ) a établi un périmètre de sécurité pour eviter le va-et-vient autour des résidences. Les citoyens évacués ne pourront donc pas réintégrer leur domicile pour les prochaines heures.

On avait eu de grosses inondations en 1987 et 1991. Présentement, on a dépassé le niveau le plus haut.

Gaétan Vachon, maire de Sainte-Marie

À Scott, c'est plus de 200 résidents qui ont été évacués dimanche matin. Le centre-ville est complètement paralysé : il n’y a plus de courant et toutes les rues de la municipalité sont fermées en raison des inondations.

Clément Marcoux, qui est maire de Scott depuis 10 ans, n’avait jamais vu un aussi haut niveau de l’eau de son vécu.

« J’ai discuté avec des gens plus âgés hier et ils n’avaient jamais vu ça en 60 ans. C’est une situation vraiment exceptionnelle un tel niveau d’eau et la vitesse à laquelle c’est survenu », affirme-t-il.

Les autorités municipales et la Sûreté du Québec demandent aux résidents beaucerons de ne pas se déplacer en voiture ou en bateau dans les secteurs inondés.

« Il y a des gens qui se promènent sur les plans d'eau avec des embarcations parce qu'ils sont curieux et ça amène une certaine confusion », indique Ann Mathieu, porte-parole de la Sûreté du Québec.

« On demande aux gens de ne pas sillonner les zones où ils n'habitent pas. Certains pourraient penser que ces gens-là sont en détresse. D'autres pourraient penser qu'ils ont de mauvaises intentions », poursuit la porte-parole.

La situation est critique dans plusieurs autres secteurs de la Beauce. 40 personnes ont été évacués à Vallée-Jonction. À Beauceville, où 300 résidences sont toujours inondées, une trentaine d'évacuations ont été effectués.

La Beaurivage à la baisse

À Lévis, la baisse du niveau de la rivière Beaurivage permet à certains résidents de réintéger leur domicile. Une quinzaine de maisons avaient dû être évacuées en raison de la crue des eaux.

« Le Centre de coordination des mesures d’urgence de Lévis est maintenant fermé et l’organisation municipale de sécurité civile est démobilisée », a fait savoir la Ville dimanche en fin d'après-midi.

Redoux à venir

Environnement Canada prévoit des températures douces pour les prochains jours, ce qui pourrait à nouveau faire augmenter le niveau des rivières.

« Un système va laisser une vingtaine de millimètres mercredi, prévient Marie-Ève Giguère, météorologue à Environnement Canada. On est loin des 66 mm reçus en Beauce au cours des derniers jours. Ce sera un système moins vigoureux. »

D'ici là, quelques averses isolées pourraient tomber sur la Beauce. « Les grosses quantités sont derrière nous. On attend du temps sec pour lundi et mardi »

Québec

Accidents et catastrophes