•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Victoire à l'arraché des Huskies face à l'Océanic

Des joueurs célèbrent sur la patinoire à la suite d'un but.

Félix Bibeau donne la victoire aux Huskies en troisième période.

Photo : Radio-Canada / Jean-Marc Belzile

Jean-Marc Belzile

Les Huskies de Rouyn-Noranda ont remporté le deuxième match de leur série demi-finale contre l'Océanic de Rimouski à l'aréna Iamgold. Une victoire de 4 à 3 qui s'est décidée à la toute fin du match. Rouyn-Noranda mène la série 2 à 0.

Félix Bibeau a soulevé la foule de l'aréna Iamgold en marquant le but de la victoire avec seulement 40 secondes à écouler. Il s'agissait de son deuxième du match.

C'est un des meilleurs moments de ma carrière, oui c'est moi qui a marqué, mais je pense qu'autant les joueurs qui étaient sur le banc ou ceux sur la glace, ils ont reçu tout l'amour des partisans c'était vraiment un sentiment incroyable.

Les Huskies menaient 2 à 0 en début de match avant de voir l'Océanic marquer 3 buts consécutifs.

L'entraîneur-chef des Huskies de Rouyn-Noranda, Mario Pouliot, était fier que ces joueurs soient demeurés concentrés malgré tout.

C'était de rester calme parce que je pense qu'on avait été plus malchanceux, ce n’était pas une question qu'on ne travaillait pas, loin de là, je pense qu'on méritait la victoire.

Des joueurs de hockey avec un chandail blanc au banc des joueurs félicitent les joueurs sur la glace.

Les joueurs de l'Océanic célèbrent le troisième but de leur équipe.

Photo : Radio-Canada / Jean-Marc Belzile

Mario Pouliot a reproché aux joueurs de l'Océanic de donner plusieurs coups dangereux à ces joueurs.

Honnêtement je vais donner le crédit aux arbitres, ils en ont donné, mais il y a tellement de coups qui se donnent que ça devient difficile pour eux. Il y a énormément de coups que je juge très dangereux.

L'Océanic de Rimouski a joué un bien meilleur match que la veille. Selon leur entraîneur-chef, Serge Beausoleil, ce match aurait très bien pu tourner en leur faveur.

Le jeu est serré, c'est une guerre de tranchées, c'est pouce par pouce puis on l'a vu ce soir, c'est un très beau match pour les amateurs. On peut rejouer ce match-là avec des fins différentes.

Alexis Lafrenière s'inscrit au pointage

Tenu en échec la veille dans une défaite de 5 à 1, l'attaquant de l'Océanic Alexis Lafrenière a marqué un but en plus d'obtenir une passe.

On a quand même joué un bon match en général, il ne faut pas sortir la tête basse, la série est loin d'être terminée et il va falloir continuer de travailler. Rouyn-Noranda c'est une très grosse équipe, c'est certain qu'il y a des ajustements, mais en général ç'a bien été.

Un joueur au banc de son équipe avec le nom Lafrenière inscrit derrière.

Alexis Lafrenière au banc de son équipe.

Photo : Radio-Canada / Jean-Marc Belzile

Les deux équipes se dirigent maintenant vers Rimouski pour le prochain match qui aura lieu mardi.

Abitibi–Témiscamingue

Hockey