•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nourrir les plus démunis à Toronto

Des gens qui trient de la nourriture dans des sacs.
Plus de 200 bénévoles ont mis la main à la pâte pour trier quelque 18 000 kilos de denrées alimentaires. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Environ 18 000 kilos de denrées alimentaires ont été triés par des centaines de bénévoles à la Daily Bread Food Bank samedi à Toronto. Le fruit de leur labeur sera distribué au cours des prochains mois aux gens dans le besoin de la Ville Reine.

Pour Boniface Fung, un père de famille qui a fait du bénévolat à la Daily Bread Food Bank samedi, aider à cette collecte triannuelle est plus qu'une occasion de redonner à la communauté, c'est aussi une leçon pour sa famille.

Je veux apprendre à mes enfants à quel point nous avons de la chance dans la vie d’avoir de la nourriture. Malheureusement, il y a beaucoup de gens qui n'ont pas autant de chance que nous, dit-il.

Et cette leçon semble avoir résonné chez sa fille.

Nous avons vraiment de la chance d'avoir toutes ces choses et de pouvoir avoir de la nourriture, dit Nathalie Fung. Pour les gens dans le besoin, c'est du luxe.

M. Fung et ses filles n'étaient que quelques-uns des quelque 200 bénévoles qui se sont présentés à la collecte de samedi, qui a eu lieu dans l'entrepôt de la Daily Bread Food Bank.

Près de 18 000 kilos de denrées alimentaires ont été triés lors de cet événement.

La nourriture doit durer jusqu'au jour de l'Action de grâces, selon la banque alimentaire

L'insécurité alimentaire et le besoin d'aide augmentent rapidement au cours des mois qui précèdent l'été, affirme Neil Hetherington, le président de Daily Bread Bread Food Bank. Selon lui, les familles à faible revenu doivent faire face à une interruption des programmes de petit déjeuner et de nutrition scolaire.

Vous avez donc, disons, une famille monoparentale, qui a des repas supplémentaires à compléter à un moment où la banque alimentaire est à son plus bas niveau, explique-t-il.

M. Hetherington note que la collecte de printemps est particulièrement importante parce que la banque alimentaire doit être suffisamment approvisionnée pour les mois à venir.

Avec des informations de CBC News.

Toronto

Société