•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les bénévoles, une denrée rare au Lac-Saint-Jean

Des jeunes filles avec un cheval.
Des municipalités du Lac-Saint-Jean se demandent comment mobiliser davantage de bénévoles pour leurs activités. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La pénurie de bénévoles se fait sentir au Lac-Saint-Jean. Le déroulement de certaines activités pourrait même être compromis si on ne trouve personne pour s'impliquer.

La Municipalité de Chambord veut offrir une activité de baseball à ses jeunes. Toutefois, la difficulté de trouver des bénévoles rend la tâche complexe. Un problème qui s'étend à d'autres activités, comme le Festival du cowboy.

C'est toujours un défi de trouver des bénévoles. Le Festival du cowboy, c'est quand même au-dessus de 200 bénévoles. Dans les autres organisations, le soccer de notre côté également, c'est toujours un défi de trouver des parents qui veulent s'impliquer. C'est en somme assez généralisé, explique le maire Luc Chiasson.

Le manque de bénévoles n'est pas une situation propre à Chambord. Les petites municipalités du Lac-Saint-Jean doivent conjuguer avec une population moins nombreuse. Du côté de Desbiens, on veut inciter les citoyens à donner davantage de leur temps.

L'année dernière on a fait une séance de mobilisation citoyenne. On stimule l'action bénévole en donnant un petit clin d'œil à nos citoyens qui s'impliquent.

Nicolas Martel, maire de Desbiens

À Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, il y a des inquiétudes lorsque vient le temps de renouveler les équipes de bénévoles, explique le maire André Fortin.

On sent que quand il y a des postes à renouveler, ç'a toujours été comme ça, mais on sent que c'est un peu plus difficile de trouver des gens pour faire le travail des bénévoles.

La difficulté de trouver des gens pour s'impliquer dans les municipalités a des effets concrets au Lac-Saint-Jean.

L'événement de voitures de collection, la Classique de Michel Barrette, qui se déroulait à Alma depuis 2016, ne reviendra pas cette année en raison d'un manque de bénévoles.

D'après le reportage de Thomas Laberge

Saguenay–Lac-St-Jean

Engagement communautaire