•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'effet « Dans l'oeil du dragon » enchante la boulangerie Citron confit

Boulangerie Citron confit.

L'équipe de la boulangerie Citron confit lors de son passage à l'émission Dans l'oeil du dragon.

Photo : ATTRACTION IMAGES / Yanick.Macdonald.Photographe

Marie-Christine Rioux

L'équipe de la boulangerie Citron Confit de Rimouski a noté une augmentation significative des visites et des commandes en ligne sur son site Internet après son passage à l'émission Dans l'oeil du dragon cette semaine. L'entreprise artisanale, qui propose des produits sans gluten et sans allergène, a conclu à l'émission une entente avec non pas un, mais deux dragons.

Une entente a été conclue avec les dragons Isabelle Chevalier, présidente directrice générale de l'entreprise Bio-K+, et Nicolas Duvernoy, fondateur de Pur Vodka. Ils ont offert, conjointement, 40 000 $ contre 30 % de l'entreprise.

L'expérience s'est super bien conclue. [...] C'est sûr qu'on est un produit qui est de niche, assez particulier avec des produits sans gluten, sans allergène, donc on a deux volets innovants, si on peut dire, dans notre entreprise , estime la propriétaire et fondatrice de Citron confit, Gabrielle Dion.

Selon elle, les conseils offerts par les dragons pourront être bénéfiques dans la gestion de la croissance de son entreprise. La propriétaire ajoute que cette expérience permettra à la boulangerie d'étendre sa clientèle, notamment en raison de la visibilité que lui a offerte l'émission.

On a été la première boulangerie artisanale en ligne. Nous, on n'a pas de point de vente.

Gabrielle Dion, propriétaire et fondatrice de la boulangerie Citron confit

Face à la réalité qu'on est en région, on a un bassin de clientèle qui est étendu à la grandeur du territoire, on ne peut pas ouvrir des succursales dans plusieurs villes, c'est un modèle d'affaires qui moi ne m'intéressait pas, parce que j'ai envie d'être dans Rimouski, dans le bas du fleuve, donc il fallait trouver une façon de rejoindre la clientèle tout en restant dans la région, avance-t-elle.

Des centaines de commandes en ligne après l'émission

Gabrielle Dion soutient qu'en une ou deux heures seulement après leur passage à l'émission, l'équivalent d'un mois de commandes a été enregistré sur le site Internet de la boulangerie. Il s'agit de l'équivalent de plusieurs centaines de commandes.

Elle précise que l'entreprise s'était fixé un plafond de commandes pour être certaine d'être en mesure de les remplir.

Un pain à la courge est emballé et porte le logo de la boulangerie.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'un des pains de la boulangerie Citron confit

Photo : Radio-Canada / Samuel Ranger

L'équipe de la boulangerie a toutefois choisi de retirer temporairement de sa liste certains produits qui prennent plus de temps à être façonnés pour lui permettre de répondre à la demande.

C'est sûr qu'on a l'esprit créatif, on a envie de développer plein de nouvelles choses, mais là, on prend un petit pas de recul, pour nous permettre de gérer la croissance qui s'en vient, conlut Gabrielle Dion.

Avec la collaboration d'Alix-Anne Turcotti

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Commerce