•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rivière des Outaouais : les prévisions de crue revues à la baisse

La rivière des Outaouais pendant la crue printanière de 2019.

La rivière des Outaouais est sortie de son lit dans quelques secteurs de la région.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Commission de planification de la régularisation de la rivière des Outaouais (CPRRO) a révisé ses prévisions à la baisse, samedi, quant aux niveaux d'eau qui seront atteints par la crue printanière.

En raison de précipitations moins importantes et des températures plus froides qu'initialement anticipées, les quantités de ruissellement seront moins importantes, a expliqué la CPRRO en fin d'après-midi.

Alors qu'on attendait 60 millimètres de précipitations en 36 h, la région a finalement reçu de 35 à 45 millimètres de pluie.

Si l'organisme estime toujours que les seuils d'inondation majeurs devraient être dépassés dès samedi, il ne prévoit plus, pour l'instant, un scénario pire qu'il y a deux ans.

Les niveaux de pointe, en début de semaine, devraient demeurer sous les niveaux observés lors de la crue de mai 2017, a nuancé la CPRRO.

Selon les chiffres de la commission, le niveau d'eau maximal observé en mai 2017 a été de 45,2 mètres, à Gatineau. À l'heure actuelle, le niveau est de 43,9 mètres et le maximum prévu est de 44,6 mètres.

Du côté d'Ottawa, les autorités continuent d'évaluer les niveaux d'eau à la centrale de la chute des Chaudières, où des mesures de mitigation ont été mises en place.

L'entreprise Énergie Ottawa, une filiale d'Hydro Ottawa, affirme dans une publication sur Twitter que des équipes sont prêtes à être déployées au besoin.

Ottawa-Gatineau

Conditions météorologiques