•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Une résidence de Weedon qui doit être évacuée.

Une résidence de Weedon qui doit être évacuée.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Samedi après-midi, le maire de Weedon, Richard Tanguay, a décrété l'état d'urgence en raison des inondations qui s'annoncent.

La sécurité civile s'attend à des inondations pires que celles de l'an dernier.

En tout, 250 résidences permanentes doivent être évacuées. Les pompiers sont sur place pour demander aux citoyens de quitter les lieux.

On invite fortement les gens à évacuer. On leur rappelle que c'est très important. [On leur demande ] de nous signifier leur départ ou s'ils restent chez eux, pour que l'on puisse suivre d'heure en heure l'état de situation des gens, explique le maire Richard Tanguay.

La montée des eaux de la rivière Saint-François, de la rivière au Saumon et du lac Louise va probablement aussi rendre inaccessibles au moins huit routes.

Ça donne rien de rester ici. Je viens de me faire opérer à coeur ouvert. S'il arrive quelque chose, l'ambulance ne peut pas venir me chercher. Je ne prends pas de chance, lance Jules-Aimé Turcotte.

Pour la rivière au Saumon, la pointe de la crue est attendue vers minuit samedi.

La nuit va être longue. On va atteindre un niveau d'écoulement d'eau énorme cette nuit.

Richard Tanguay, maire de Weedon

Pour la plupart des citoyens, la situation n'est pas inhabituelle.

C'est comme ça à tous les ans, ce n'est pas drôle. Il y a des gens qui vont partir d'ici, qui sont tannés, assure Réjean Guay.

Un résident de Weedon reçoit un avis d'évacuation.

Un résident de Weedon reçoit un avis d'évacuation.

Photo : Radio-Canada

Pour le lac Louise et la rivière Saint-François, le maximum devrait être atteint samedi soir ou dimanche matin.

Estrie

Conditions météorologiques