•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une septuagénaire perd la vie à Pontiac, la mairesse pleure « un membre de notre famille »

Un véhicule au fond d'un trou béant laissé par un ponceau qui a cédé.
Une femme est morte après qu'un ponceau eut cédé à Quyon, dans la municipalité de Pontiac, en Outaouais. Photo: Sécurité publique de la MRC des Collines-de-l'Outaouais
Radio-Canada

Une septuagénaire a perdu la vie dans la municipalité de Pontiac, en Outaouais, dans la nuit de vendredi à samedi, après qu'un ponceau du chemin Bronson-Bryant, près de la rue Clarendon, eut cédé.

La victime est Louise Séguin Lortie, une résidente de Pontiac âgée de 72 ans, a fait savoir la Sécurité publique de la MRC des Collines-de-l'Outaouais, vers 15 h samedi.

La mairesse de Pontiac, Joanne Labadie, a expliqué que le ponceau, situé à l'ouest de Quyon, avait été emporté par les eaux vers 3 h 30, samedi matin.

C'est une personne importante dans la communauté, a déploré la mairesse. C'est un membre de notre famille qu'on a perdu dans une urgence.

Ça touche surtout nos pompiers et nos premiers intervenants, les policiers et l'équipe des travaux publics qui sont venus, a confié Mme Labadie.

On est une petite municipalité et on fait tout ce qu'on peut pour protéger les vies, c'est notre priorité, donc ça nous touche beaucoup.

Joanne Labadie, mairesse de Pontiac

L'occupante d'un véhicule a péri lorsque sa voiture est tombée dans un trou béant, là où devait se trouver le ponceau.

Deux personnes de dos portant des bouquets de fleurs.Des résidentes de la municipalité de Pontiac ont posé des bouquets de fleurs en hommage à la victime. Photo : Radio-Canada

Ce sont d’autres automobilistes qui ont rapporté l’incident aux autorités et qui ont tenté de porter secours à la victime avant que celle-ci ne soit transportée au centre hospitalier, où le décès fut constaté, a mentionné la Sécurité publique de la MRC des Collines-de-l'Outaouais dans un communiqué, samedi.

La mairesse de Pontiac avait évoqué la possibilité qu'une autre personne ait subi des blessures, mais elle s'est ravisée.

Mme Labadie qualifie cette mort de « tragique » et demande à la population d'être « très vigilante » sur les voies de circulation.

Il y a beaucoup de routes qui sont fragilisées présentement, a expliqué le directeur du Service de sécurité publique de la MRC des Collines-de-l’Outaouais, Yves Charette. Dans des circonstances comme ça, dans les endroits qui sont propices aux inondations, on demande aux gens d’être très prudents.

C’est dramatique. On espère qu’il n’y aura pas d’autres [morts], a pour sa part commenté le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, ajoutant que ses premières pensées étaient pour la victime et ses proches.

Je pense aux gens du Pontiac. C’est difficile. Ils sont frappés aussi fort que nous et ils n’ont pas nos ressources, a-t-il poursuivi, alors qu'il se trouvait à l'aréna Beaudry à Gatineau.

On a déjà donné le message qu’on est prêts à les aider s’ils ont besoin d’aide.

Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau

La population doit se rendre sur le site Internet de la Ville (Nouvelle fenêtre) pour s’informer de l’état des routes, a insisté le maire.

Le ministre canadien de la Sécurité publique, Ralph Goodale, a pour sa part commenté sur Twitter qu'il était attristé par la nouvelle de ce décès.

Ottawa-Gatineau

Conditions météorologiques