•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Crue printanière : l'Outaouais et l'Est ontarien poursuivent leurs efforts de mitigation

Deux personnes posent des barricades dans un secteur où l'eau monte.
Des équipes étaient au travail dans la nuit de vendredi à samedi. Photo: Radio-Canada / S.B.
Radio-Canada

Les efforts pour contenir la montée des eaux dans la grande région de la capitale canadienne se sont poursuivis durant la nuit de vendredi jusque dans la matinée de samedi, et ce, tant du côté québécois que du côté ontarien de la rivière des Outaouais.

Le niveau de la rivière des Outaouais a continué de monter au cours de la nuit de vendredi à samedi dans la région.

Quatre des cinq stations hydrométriques entre le traversier Masson-Angers — Cumberland et Aylmer sont « dans le rouge », ce qui veut dire que l'eau s'approche des bâtiments.

À Gatineau, seul le secteur de la rue Cartier affiche un niveau d'eau inférieur au risque d'inondation pour l'instant.

Plusieurs rues de Gatineau sont couvertes d'eau : c'est le cas d'une partie du chemin Vanier dans le secteur d'Aylmer, de la rue Renée et du chemin St-Louis dans le secteur Pointe-Gatineau qui est inondé en raison du débordement du réseau pluvial. Le chemin Dalton et le rang 6, là où la chaussée s'est effondrée en raison de la pluie, demeurent fermés, samedi matin.

Du côté ontarien, des résidents et des équipes sont aussi à pied d'oeuvre pour tenter d’atténuer les effets de la montée des niveaux d'eau.

Une partie de la route 174 sera d'ailleurs fermée samedi. Des camions vont transporter du sable et des bénévoles vont l'ensacher, en vue de mettre en place des digues.

Appel aux bénévoles

Les municipalités touchées par la montée des eaux ont lancé un autre appel aux bénévoles, samedi, pour remplir des sacs de sable. À Ottawa, les gens pourront notamment contribuer à l’effort au centre de Constance et Buckham's Bay.

Du côté de Gatineau, les bénévoles peuvent se rendre à l'aréna Beaudry. Dans les deux cas, les portes ouvrent à partir de 10 h 00.

La Ville de Gatineau a aussi ajouté trois sites de distribution de sacs de sable.

Appui des Forces armées canadiennes

Les autorités municipales attendent aussi l'arrivée des forces armées canadiennes, puisque La Défense nationale a activé l'opération LENTUS qui intervient lors de catastrophes naturelles.

Nous avons entrepris d’envoyer des équipes de reconnaissance afin de cerner les secteurs où l’appui des Forces armées canadiennes sera le plus utile dans le cadre de la demande d’aide fédérale, a fait savoir une porte-parole du ministère de la Défense nationale dans un courriel, samedi.

Les militaires canadiens pourront remplir, distribuer et placer des sacs de sable, aider les responsables du maintien de l'ordre et les autorités provinciales et évaluer l'état des infrastructures.

Avec les informations de Nicole Chiasson

Ottawa-Gatineau

Conditions météorologiques