•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fête du 4/20 : attention à la puissance du cannabis, met en garde une médecin

Trois femmes autour d'une table ont des biscuits à la marijuana à vendre sur la plage Sunset lors du 4/20 organisé à Vancouver en avril 2018.

Un stand propose des biscuits à la marijuana sur la plage Sunset lors du 4/20 organisé à Vancouver en 2018.

Photo : Radio-Canada / Philippe Moulier

Radio-Canada

À l'occasion de la fête du cannabis organisée sur la plage Sunset à Vancouver samedi, une médecin tient à rappeler aux amateurs de faire attention à la puissance de la marijuana qu'ils consommeront lors du 4/20.

« Je n’ai pas encore rencontré un patient dont le fournisseur [de cannabis] lui en a souligné les effets secondaires négatifs », dit la Dre Launette Rieb, spécialiste des accoutumances.

La marijuana contient du THC, un composé psychoactif qui est responsable de la manière dont le cerveau et le corps réagissent à cette drogue, explique Santé Canada. Or, en Colombie-Britannique, la teneur en THC peut atteindre jusqu’à 90 % pour certains produits, notamment le « shatter » qui est un produit hautement concentré. Il est de 30 % pour le matériel végétal.

« C’est toujours une bonne idée d’avoir une petite conversation avec votre médecin », dit la Dre Rieb, car de la marijuana trop puissante peut provoquer des épisodes psychotiques, de l’anxiété, de la paranoïa et des palpitations.

Elle recommande aux gens de vapoter et non de fumer leur cannabis. Il faut aussi ne pas trop en consommer et s’assurer d’un dosage adéquat.

Au Canada, la marijuana à usage récréatif est légale partout au pays depuis le 17 octobre 2018. Le cannabis thérapeutique est légal depuis 2001.

Colombie-Britannique et Yukon

Cannabis