•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De vieux explosifs causent tout un émoi au Quartier général de la SQ

Le bâtiment extérieur avec une voiture de patrouille.

Sans prévenir, un citoyen a apporté de vieux explosifs au Quartier général de la Sûreté du Québec vendredi.

Photo : Radio-Canada / Rosalie Dumais-Beaulieu

Radio-Canada

Vendredi après-midi, un citoyen est venu porter de vieux bâtons de dynamite aux policiers de la Sûreté du Québec à Chicoutimi. Puisqu'on craignait pour la dangerosité des explosifs, tout le Quartier général a été fermé, puis encerclé d'un périmètre de sécurité.

L'homme possédait les bâtons chez lui depuis une vingtaine d'années et a finalement décidé de les confier aux autorités. Ce geste aurait pu être fatal, car il peut être très dangereux de manipuler de vieux explosifs, rappelle le porte-parole de la Sûreté du Québec Hugues Beaulieu.

Les policiers ont donc préféré prendre toutes les mesures de sécurité nécessaires. Le bâtiment n'a pas eu à être évacué.

« C'est important de ne pas manipuler les explosifs, de les laisser sur place, de nous appeler, car on va aller en prendre soin sur place », précise Hugues Beaulieu qui souhaite mieux informer la population à ce sujet.

Des techniciens en explosifs ont été appelés de Québec afin de venir désamorcer les bâtons de dynamite.

Saguenay–Lac-St-Jean

Justice et faits divers