•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La rivière Beaurivage sous haute surveillance à Saint-Étienne

Les pompiers de Lévis surveillent le mouvement des glaces sur la rivière Beaurivage.
Les pompiers de Lévis surveillent le mouvement des glaces sur la rivière Beaurivage. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Les pompiers de Lévis continuent de surveiller de près le niveau et le débit de la rivière Beaurivage, dans le secteur de Saint-Étienne-de-Lauzon. Des équipes effectuent des rondes régulièrement.

Pour l'instant, le débit de la rivière est d'environ 100 mètres cubes par seconde, ce qui correspond à un débit normal. Toutefois, les précipitations attendues dans les prochaines heures pourraient changer les choses samedi ou dimanche.

« Les précipitations qui sont annoncées nous font craindre que la rivière Beaurivage sorte de son lit et crée des inondations », affirme le chef de division au Service de sécurité incendie de Lévis, Dany Lavoie.

Les autorités surveillent également les accumulations de glace près du pont de la route 171.

« On attend le ministère des Transports pour valider avec eux s'il y a une action à prendre avec une pelle mécanique pour essayer de dégager les glaces. Il y a d'autres glaces en amont qui vont venir s'accumuler éventuellement. Ce sont ces glaces-là qui pourraient poser problème. On veut éviter cette situation-là », explique Dany Lavoie.

Comme le niveau de la rivière Beaurivage monte moins rapidement que prévu, l’évacuation préventive qui avait été annoncée pour le 19 avril en soirée est déplacée à 16 h, le samedi 20 avril.

Une quarantaine de résidences pourraient être inondées si la rivière Beaurivage sortait de son lit dans le secteur de Saint-Étienne.

Québec

Justice et faits divers