•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 2,5 M$ en remboursements de tarifs aériens aux Îles et en Gaspésie

On voit un comptoir dans un aéroport au dessus duquel on peut lire Air Canada. Il s'agit de la station d'enregistrement d'Air Canada aux Îles-de-la-Madeleine.

Le comptoir d'enregistrement d'Air Canada à l'aéroport des Îles-de-la-Madeleine

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Radio-Canada

Les Madelinots (et les Gaspésiens dans une beaucoup moindre mesure) profitent largement du programme de réduction des tarifs aériens du ministère des Transports du Québec. Selon les dernières données du Ministère, le nombre de demandes était de 7471 en 2018-2019, pour des remboursements totalisant plus de 2,5 millions de dollars.

Ainsi, le nombre avait plus que doublé par rapport à l’année précédente.

  • Nombre de demandes en 2017-2018 : 3030
  • Nombre de demandes en 2018-2019 : 7471
  • Montants octroyés en 2017-2018 : 496 592 $
  • Montants octroyés en 2018-2019 : 2 268 874 $

*Ces données ont été recueillies en date du 15 avril 2019. Elles sont sujettes à changement, car une demande de remboursement peut être déposée au plus tard un an après la fin d'un déplacement.

*Sur les 7471 demandes, 620 ne concernent pas les résidents des Îles-de-la-Madeleine. Le montant octroyé équivaut donc à 95 679 $

*Avant l’exercice financier 2018-2019, seuls les résidents des Îles-de-la-Madeleine étaient admissibles au programme.

Source : ministère des Transports du Québec

Le montant du remboursement est de 30 % du prix du billet d’avion pour les communautés reliées au réseau routier. Il atteint toutefois 60 % pour celles qui ne sont pas accessibles par voie terrestre.

Ce sont donc les Madelinots qui se prévalent de ces remboursements dans la très vaste majorité des cas.

Affiche Aéroport des Îles de la Madeleine, stationnement et tour de contrôle.

Aéroport des Îles de la Madeleine

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Selon le directeur de la chambre de commerce des Îles de la Madeleine, Sony Cormier, ce programme est devenu avantageux parce qu’il se combine à une réduction des tarifs de la part des transporteurs. Le prix du billet est donc beaucoup moins élevé qu’il y a deux ou trois ans.

On entendait souvent dire que c’était moins cher d’aller à Paris ou en Floride que de venir aux Îles, mais ce n’est définitivement plus le cas pour les résidents, constate-t-il.

Pour M. Cormier, ces prix réduits ont des impacts positifs importants, entre autres pour le recrutement de la main-d’œuvre.

Dans la perspective où on veut attirer de nouveaux travailleurs aux Îles, la capacité de retourner voir la famille à un coût raisonnable est un élément important, estime-t-il.

Ce dernier déplore toutefois que les entreprises n’aient pas accès à cette mesure, comme la Chambre de commerce l’avait demandé. Selon lui, des billets d’avion moins dispendieux permettraient aux entreprises madeliniennes de prendre de l’expansion en facilitant les rencontres avec les clients et les fournisseurs.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Transports