•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Distillerie Fils du Roy récompensée pour son pastis La Grande Hermine

Des bouteilles de pastis «La Grande Hermine».

Il aura fallu environ 6 mois à Jonathan Roy et à son équipe pour développer le produit final du pastis «La Grande Hermine».

Photo : Distillerie Fils du Roy

Jérôme Lévesque-Boucher

La Distillerie Fils du Roy de Saint-Arsène, dans la MRC de Rivière-du-Loup, s'est démarquée avec une médaille d'or lors du Berlin International spirit competition. C'est son pastis La Grande Hermine qui a été récompensé.

Parmi 300 autres distilleries provenant de 19 pays, le produit développé par le copropriétaire et maître distillateur Jonathan Roy et son équipe a retenu l'attention des dégustateurs. En plus de la médaille d'or pour son pastis, l'entreprise a également reçu la distinction de « distillerie canadienne de l'année ».

La compétition a eu lieu au début du mois de mars. On vient tout juste de recevoir les résultats et on est très fiers. On ne s'attendait pas à ça!, raconte le copropriétaire.

M. Roy est particulièrement heureux de ce résultat, sachant que cette compétition ayant lieu en Allemagne est de plus en plus prisée par les distillateurs.

Le maître distillateur explique par ailleurs qu'il est assez complexe de trouver la recette gagnante d'un pastis. Dans le pastis, il y a l'anéthol. C'est ce qui goûte la réglisse noire. Ça va engourdir légèrement la langue. Donc après deux ou trois essais, on avait la bouche engourdie et on devait attendre au lendemain avant de pouvoir refaire un test.

C'est l'un des produits qui m'a pris le plus de temps à développer. Ça a duré pratiquement 6 mois avant d'obtenir le goût de La Grande Hermine.

Jonathan Roy, copropriétaire et maître distillateur de la Distillerie Fils du Roy

Selon M. Roy, La Grande Hermine est actuellement distribuée dans plus de 200 points de vente de la Société des alcools du Québec.

Du nouveau pour la Distillerie

En juin prochain, la Distillerie Fils du Roy va emménager dans de nouveaux locaux, sur la rue de l'Église, à Saint-Arsène. Ça va nous permettre d'accueillir beaucoup plus de gens. Souvent, dans nos anciens locaux, on ne pouvait même pas entrer à l'intérieur tellement c'était petit, affirme le copropriétaire, tout en ajoutant que la date précise de la journée d'ouverture reste à déterminer.

Là, on va avoir une salle d'accueil et une salle de dégustation qui pourra accueillir une trentaine de personnes, conclut-il.

Bas-Saint-Laurent

Économie