•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

District 31 : les révélations d’Hélène Bourgeois-Leclerc

La femme fixe quelque chose et semble émue.
Hélène Bourgeois-Leclerc dans le rôle d'Isabelle Roy Photo: Aetios productions
Cecile Gladel

La fin de la troisième saison de District 31 réservait deux surprises aux téléspectateurs. En plus de la dramatique finale mettant en scène le sergent-détective Bruno Gagné (Michel Charette), la sergente-détective Isabelle Roy annonçait une nouvelle surprenante. Retour sur cette double finale avec celle qui a incarné ce personnage de policière : Hélène Bourgeois-Leclerc.

Alerte aux divulgâcheurs : si vous n’avez pas vu les deux derniers épisodes de la troisième saison de District 31, ne continuez pas la lecture de cet article.

La démission de la sergente-détective jouée par Hélène Bourgeois-Leclerc constitue un des moments phares de la fin de saison de District 31.

C’est la comédienne jouant Isabelle Roy depuis trois ans qui a choisi de quitter la série. En entrevue, elle avoue avoir pleuré toutes les larmes de son corps lors du dernier jour de tournage, puis du visionnement de l’avant-dernier épisode.

Hélène Bourgeois-Leclerc admet que la décision de quitter District 31 a été très difficile à prendre et à assumer. « Mais j’étais un peu éreintée et j’avais l’impression d’être allée au bout du personnage. [Isabelle Roy] a pas mal été éprouvée », a souligné la comédienne.

« On s’est parlé en janvier dernier, elle m’a fait part de sa décision [de partir]. Il faut savoir respecter ça. Ce départ était plus que plausible, [après] tout ce qu’elle a vécu. Je n’étais pas intéressé à explorer le suicide. J’aimais mieux qu’elle parte dans la dignité », explique, en entrevue, Luc Dionne, le scénariste de District 31.

Lorsqu’elle a annoncé sa décision à Luc Dionne et à la productrice Fabienne Larouche, Hélène Bourgeois-Leclerc a suggéré qu’Isabelle Roy se suicide pour aborder le problème de la dépression chez les policiers qui vivent avec des émotions extrêmes.

Le scénariste a préféré une autre manière de dire adieu au personnage. « Il a choisi quelque chose de plus simple. Une sortie digne, lucide, que je trouve agréable pour le public. En plus quand j’ai fait cette suggestion, Luc m’a dit : “Tu ne trouves pas qu’il y a assez de morts dans la série?” », raconte-t-elle.

Isabelle Roy qui fête son départ avec l'équipe du 31.Isabelle Roy qui fête son départ. Photo : Aetios Productions

Finalement, la sortie que le scénariste a réservée à Isabelle Roy a beaucoup plu à Hélène Bourgeois-Leclerc. « Je trouve ça bien pour le public, car c’est un personnage qui était aimé. »

En plus, la comédienne est reconnaissante que Luc Dionne fasse quitter son personnage dans l’avant-dernier épisode de la saison. « [Isabelle Roy] a pu avoir son moment. »

« Je suis très fière d’avoir fait partie de cette gang et de cette histoire. Je pars la tête très haute », conclut Hélène Bourgeois-Leclerc.

La comédienne a aussi écrit un mot pour tous les admirateurs de la populaire série.

La lieutenante Gabrielle Simard résiste

Les lieutenants du 31 ont eu la vie dure. Le premier, Laurent Cloutier (Patrick Labbé), a été emprisonné, puis est devenu un agent secret, la deuxième, Nadine Legrand (Magalie Lépine-Blondeau), est morte, le troisième, Jeff Morin (Luc Picard), est mort aussi. On se demandait donc ce qui arriverait avec la quatrième, Gabrielle Simard. Connaîtrait-elle le même sort?

Geneviève Brouillette, qui incarne la lieutenante, a apprécié sa première année dans la série et surtout que son personnage soit encore en poste. « Luc [Dionne] m’avait dit de ne pas prendre trop de projets quand j’ai eu le rôle. J’espère de tout mon cœur qu’elle va rester, même si on ne connaît pas les intentions de Luc, on peut toujours découvrir des choses sur nos personnages, mais je suis prête à tout », explique-t-elle.

Les deux personnes sont assises côte à côte et ont un air surpris.Gildor Roy dans le rôle de Daniel Chiasson et Geneviève Brouillette dans celui de Gabrielle Simard Photo : Aetios productions

La comédienne a aussi aimé le fait que le scénariste a développé le côté maternel de la lieutenante.

Geneviève Brouillette s’est aussi adaptée au rythme effréné du tournage de la quotidienne. « C’est formidable, je suis très heureuse de participer à une série avec un succès phénoménal. Moi qui m’ennuyais de jouer, j’ai été gâtée. J’ai beaucoup appris; c’était difficile au début, mais j’ai trouvé mon rythme. »

District 31 sera de retour en septembre 2019 pour une quatrième saison. Les dernières semaines, la série a eu une moyenne de 1,6 million de téléspectateurs, se plaçant au deuxième rang des émissions de télévision les plus regardées, après La voix.

Séries télé

Arts