•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Loge m’entraide revendique le terrain de l’ancienne Boulangerie Fortin de Kénogami

Le terrain de l'ancienne boulangerie.
Saguenay décontaminera le terrain de l'ancienne Boulangerie Fortin, à Kénogami, dans le but de vendre les actifs. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La coordonnatrice de Loge m'entraide Sonia Côté réclame que la Ville de Saguenay donne à l'organisme le terrain de l'ancienne Boulangerie Fortin afin d'en faire une coopérative d'habitation pour les plus démunis. Cette demande survient après l'annonce de la décontamination du terrain cette semaine.

En 2013, la Ville avait offert ce terrain à Loge m'entraide pour la somme de 1 $, mais les procédures avaient été interrompues en raison de la présence d'hydrocarbures dans le sol.

Maintenant que la décontamination a été annoncée, Sonia Côté y voit une excellente occasion pour les locataires plus démunis de Kénogami.

On ne veut pas que la Ville vende au privé ce terrain, il doit demeurer un bien collectif.

Sonia Côté, coordonnatrice, Loge m'entraide

La coopérative d'habitation La Solidarité est un projet totalisant 2,3 millions de dollars. Sonia Côté assure que si celui-ci se concrétise à cet endroit, le bâtiment pourrait être prêt dans un délai de 18 mois.

Quoi de mieux que d’offrir ce terrain aux locataires appauvris qui réclament depuis longtemps la naissance de la coop La Solidarité?

La Ville confirme que le dossier est à l'étude, mais invite également l'organisme à déposer une demande en bonne et due forme comme les autres organisations ou acheteurs intéressés.

Difficile de convertir l’ex-hôtel de ville de Kénogami

Un autre scénario envisagé par Loge m’entraide est l’utilisation de l’ancien hôtel de ville de Kénogami.

Toutefois, Sonia Côté croit que ce projet serait plus coûteux en raison du caractère patrimonial du bâtiment et des possibles contaminations à l’intérieur.

L’organisme réclame des logements sociaux dans le secteur depuis 2013 et 175 200 $ ont été amassés jusqu’à maintenant.

Saguenay–Lac-St-Jean

Affaires municipales