•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les derniers tableaux de Notre-Dame de Paris mis en sûreté

Des grues sont installées autour de la cathédrale Notre-Dame, quelques jours après un incendie dévastateur.
Pendant que les pompiers et les ingénieurs travaillent à sécuriser la cathédrale, ses oeuvres d'art sont mises en sécurité. Photo: Reuters / Philippe Wojazer
Agence France-Presse

Les derniers tableaux qui se trouvaient encore dans Notre-Dame de Paris et qui « n'ont pas été abîmés » devaient être « sécurisés dans la journée », a annoncé vendredi le ministre de la Culture, Franck Riester, sur le parvis de la cathédrale ravagée par les flammes lundi soir.

« Les tableaux à l'intérieur de la cathédrale ont été préservés des flammes et peuvent être retirés, déposés et transportés dans des réserves sécurisées [...] Ces tableaux n'ont pas été abîmés [...] ils sont dans des conditions quasi normales », s'est félicité le ministre.

« L'intégralité des tableaux sera retirée dans la journée », a précisé le ministre entouré des responsables du Patrimoine et des monuments historiques.

Les tableaux, notamment les Mays, des toiles de grande taille offertes jadis par la corporation des orfèvres de Paris, ont été déposés, soigneusement emballés et placés dans des camions qui devaient les conduire vers « des lieux sécurisés », probablement au Louvre.

Parmi ces tableaux figurent notamment des oeuvres de Laurent de La Hyre et de Charles Le Brun, deux peintres du XVIIe siècle.

Un homme s'appuie sur un camion dont les portes sont ouvertes.Des camions de grande taille ont été réquisitionnés pour transporter les tableaux auparavant accrochés dans la cathédrale endommagée par les flammes. Photo : Reuters / Philippe Wojazer

Après la mise à l'abri de ces trésors, il ne devait rester dans la cathédrale que quatre oeuvres intactes, qui ne sont pas encore accessibles pour des raisons de sécurité.

Nous sommes aujourd'hui dans un état d'esprit très positif concernant les oeuvres qui étaient dans la cathédrale.

Franck Riester, ministre français de la Culture

Par ailleurs, le président Emmanuel Macron a reçu vendredi une délégation de l'UNESCO pour faire le point sur les aides internationales qui ont afflué, au côté du général Jean-Louis Georgelin, nommé par la présidence pour superviser la reconstruction de Notre-Dame.

L'incendie qui a ravagé lundi soir la cathédrale a provoqué une vague d'émotion et un afflux de dons internationaux.

De nombreux pays, comme la Russie, les États-Unis, le Chili, l'Allemagne ou le Maroc, ont proposé leur aide.

Le président russe Vladimir Poutine a proposé d'« envoyer en France les meilleurs spécialistes russes ». Donald Trump a offert l'aide d'experts américains, en s'adressant au pape François. Le président chilien Sebastian Pinera a proposé jeudi d'envoyer du cuivre et du bois.

Le groupe Disney, qui a gagné des millions de dollars de recettes avec son film d'animation Le Bossu de Notre-Dame (1996), a annoncé une contribution à hauteur de 5 millions de dollars et le géant Apple a fait une promesse non chiffrée.

En 2017, 12 millions de touristes avaient visité Notre-Dame, chef-d'oeuvre de l'architecture gothique qui faisait l'objet d'importants travaux depuis plusieurs mois.

Incendie

International