•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

District 31 : la fin la plus dramatique de toutes les saisons

Bruno Gagné qui parle au lieutenant.
Bruno Gagné Photo: Aetios Productions
Cecile Gladel

Chaque fin de saison de District 31 laisse les téléspectateurs avec un mort. C'est encore le cas pour la finale de la troisième saison, mais de manière très dramatique. Une conclusion jouée en deux épisodes avec, dans celui d'hier, la démission d'un personnage important.

Alerte aux divulgâcheurs : si vous n’avez pas vu les deux derniers épisodes finaux de la troisième saison de District 31, ne continuez pas la lecture de cet article.

En effet, après l’interrogatoire d’un jeune de 11 ans qui a avoué avoir tué le conjoint de sa mère, la sergente-détective Isabelle Roy, jouée par Hélène Bourgeois-Leclerc, a décidé que la coupe était pleine et a remis sa démission.

L'homme est habillé en commandant.Gildor Roy dans le rôle de Daniel Chiasson Photo : Aetios productions

Un innocent perd la vie

Mais ce qui retient l’attention ce soir, c’est que le décès d’un enfant lors de ce 360e épisode aura sans aucun doute des conséquences dramatiques. Car le pauvre enfant happé par la voiture du sergent-détective Bruno Gagné (Michel Charette) va mourir.

En entrevue, Luc Dionne le confirme : il pense que c’est la fin la plus dramatique de toutes les saisons de la série. « C’est quelqu’un de tout à fait innocent. On n’est pas dans les mêmes eaux », soutient le scénariste.

Les téléspectateurs peuvent facilement imaginer l’impact terrible de cet accident sur Bruno Gagné, dont les enfants et la conjointe sont morts dans un incendie il y a quelques années. Il semblait à peine s’en remettre.

Encore une fois, les conséquences de la finale vont se répercuter sur la quatrième saison de District 31. Dans quel état allons-nous retrouver Bruno Gagné et l’équipe du 31? Luc Dionne ne le sait pas encore, car il est en vacances d’écriture depuis la fin de la rédaction de la dernière séquence il y a plus d’un mois.

Cependant, il explique qu’il a planté cette fin pour surprendre le téléspectateur. « C’est mon travail. » Mais aussi pour explorer l’impact d’un tel drame sur le personnage de Bruno Gagné. « C’est une cruauté incroyable pour lui. Maintenant, ça restera à voir comment je vais le traiter », explique Luc Dionne.

Le tournage de la fin a été fait pour que les téléspectateurs ressentent la stupeur et la souffrance de Bruno Gagné.

On cherchait à les mettre dans la même ambiance que l’an passé, avec le suspens accompagné de musique et d’effet. On voulait tenir les gens sur le qui-vive. Mais, contrairement à l’an passé, ça ne se termine pas avec une belle chanson alors que les trois [personnages] enlèvent leur cagoule. C’est très sec, pour que les téléspectateurs soient frappés, et je pense qu’ils le seront.

Luc Dionne

De retour dans quelques mois

À ce stade, l’état de la poursuite contre Yanick Dubeau devient presque secondaire et perd de son importance dramatique. Mais Luc Dionne raconte qu’on peut imaginer qu’elle se poursuit. On verra dans quelques mois.

L'homme marche avec un bidon rouge.Patrice Godin dans le rôle de Yanick Dubeau Photo : Aetios productions

Car le scénariste ne peut pas reprendre l’histoire au même moment en septembre. Comme lors des prochaines saisons, on va avancer dans le temps. « Je suis obligé, car il n’y aura plus de neige quand on va recommencer à tourner cet été », explique le scénariste.

Cet événement n’est pas sans rappeler l’affaire du policier Patrick Ouellet, de la Sûreté du Québec, qui a été reconnu coupable de conduite dangereuse ayant causé la mort d'un garçon de 5 ans en 2014 alors qu’il roulait à grande vitesse sur une rue de Longueuil dans une voiture banalisée. La différence est que l’enfant était dans la voiture de son père. Ici, l’enfant aux bottes jaunes était dans la rue. Et Luc Dionne souligne que cette histoire ne l’a pas du tout inspiré.

En entrevue, la comédienne Geneviève Brouillette, qui joue la lieutenante Gabrielle Simard, pense que cette fin « ouvre sur beaucoup de matériel très riche humainement. Il y a aussi des questions éthiques [qui seront soulevées]. [Luc Dionne] est encore collé sur l’actualité », souligne-t-elle.

Une finale qui a aussi surpris les comédiens de la série. « On ne s’attend pas du tout à ça, dit Geneviève Brouillette. Je suis vraiment contente qu’on n’attrape pas Yanick Dubeau, car j’aime tourner avec Patrice Godin », ajoute-t-elle.

Le départ volontaire d’Hélène Bourgeois-Leclerc

La démission-surprise de la sergente-détective Isabelle Roy est l’autre moment phare de la fin de saison de District 31. Il s’agit du choix d’Hélène Bourgeois-Leclerc de quitter la série.

La comédienne et Luc Dionne parlent de ce départ dans cet autre article publié vendredi matin. Geneviève Brouillette parle aussi de sa première année dans la peau de la lieutenante Gabrielle Simard.

Séries télé

Arts