•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

550 000 $ pour l'Association touristique de l'Abitibi-Témiscamingue

Mélanie Joly regarde un livre qui lui est présenté par une femme.
Mélanie Joly a fait l'annonce de cet investissement au Magasin général Dumulon. Photo: Radio-Canada / Piel Côté
Piel Côté

L'association touristique de l'Abitibi-Témiscamingue reçoit plus de 550 000 $ pour améliorer l'attractivité touristique. Cette subvention fédérale provient du ministère du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie.

Ce financement sera étalé sur les trois prochaines années. Le développement du produit touristique qu'est la motoneige sera l'un des objectifs.

Depuis 20 ans, Développement économique Canada supporte financièrement l'Abitibi-Témiscamingue pour quelle soit reconnue comme une destination incontournable de motoneige, mentionne la directrice générale de Tourisme Abitibi-Témiscamingue, Randa Napky.

Mme Napky confirme toutefois que cette somme servira aussi à maximiser le démarchage touristique international.

On veut développer de nouveaux marchés. Depuis trois ans, on travaille sur les marchés francophones européens. On travaille sur l'Allemagne et le Royaume-Uni aussi, mais on est en train d'élargir notre éventail pour tous les produits, pas uniquement pour la motoneige, affirme-t-elle.

Diversifier l'économie

La ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, croit que le tourisme viendra diversifier l'économie des régions.

Avant le budget, il y avait six tables économiques d'importance, une première sur le secteur manufacturier, une autre sur le numérique et enfin, il y en aura une sur le tourisme. On reconnaît maintenant l'importance de ce secteur d'activité, mais on reconnaît aussi le potentiel de croissance du secteur.

Tourisme Abitibi-Témiscamingue sera également l'association responsable d'une campagne touristique provinciale axée sur l'hiver québécois. Cette campagne sera d'une valeur de 2,2 millions de dollars, dont 1,1 million proviendra de Développement économique Canada.

Abitibi–Témiscamingue

Politique fédérale