•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il subit une crise cardiaque en Floride et est sauvé par un autre Néo-Brunswickois

Deux hommes prennent un égo-portrait

Bernie Arseneau (à gauche) et Tom Reddon (à droite) se sont photographiés quelques secondes avant l'incident.

Photo :  CBC

Radio-Canada

Un homme de Fredericton qui a subi une crise cardiaque pendant ses vacances en Floride a été sauvé grâce à la réaction rapide d'un étranger... qui vient lui aussi de Fredericton.

Le 4 avril dernier, Tom Reddon faisait son jogging matinal en compagnie de son ami Bernie Arseneau, une activité à laquelle ils s'adonnent ensemble depuis 25 ans.

Ils avaient prévu courir cinq kilomètres. À mi-chemin, Tom a proposé à Bernie de prendre une photo, ce qu’ils ont fait. On les voit détendus, souriants sur la photo. Mais alors que Bernie rangeait son téléphone intelligent, il a entendu son ami l’appeler au secours.

J’ai regardé dans la rue, en pensant qu’il voulait m’avertir qu’un véhicule approchait, puis je me suis retourné et j’ai vu Tom étendu par terre, inconscient, décrit Bernie Arseneau.

Deux femmes qui passaient par là sont venues à leur secours. La première a signalé le 911 alors que la seconde est partie chercher de l'aide. Elle a trouvé Sandy MacNeill qui passait tout prêt et et qui fort heureusement connaissait la technique de réanimation cardio-pulmonaire (RCP).

Il s’est précipité vers Tom Reddon pour commencer à pratiquer des compressions et le bouche-à-bouche. C’était la première fois que Sandy MacNeill mettait en oeuvre cette technique, même s’il avait suivi plusieurs cours de premiers soins.

Tom n'avait pas de pouls

Tom n’avait pas de pouls. Je me suis assuré que les services d'urgence étaient prévenus et j’ai continué à faire des compressions jusqu’à ce que j’entende les sirènes et que les pompiers arrivent, raconte M. MacNeill.

Sandy MacNeill pose à côté d'un monument qui annonce Indian Shores, en Floride.

Sandy MacNeill dit ne pas avoir tout à fait absorbé le choc de son expérience, mais il est heureux du dénouement.

Photo : Sandy MacNeill

Lorsque les secouristes sont arrivés, c’est avec un défibrillateur qu’ils ont réussi à ranimer Tom Reddon.

Ils l’ont installé dans l’ambulance et je lui ai dit au revoir, sans savoir comment les choses allaient tourner. Il était toujours inconscient, se remémore Bernie Arseneau.

Il a appris plus tard que Tom devait être opéré d’urgence.

Je crois que nous allons nous revoir

Ce n'est lorsque Bernie Arseneau a contacté la famille de Tom que son sauveur, Sandy MacNeill, a réalisé qu’ils venaient tous les trois de Fredericton. Ils ne s’étaient jamais rencontrés auparavant.

Je crois que nous allons nous revoir quand nous serons à Fredericton, autour d’une bière, pour parler de la vie , affirme Tom Reddon, toujours en train de reprendre des forces dans le même hôpital qui l'a accueilli le jour de sa crise.

Mais Sandy MacNeill a une autre idée.

On devrait tous se rencontrer dans un cours de RCP!

Nouveau-Brunswick

Faits divers