•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La province veut examiner les finances de Winnipeg

Le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, porte un  costume-cravate et a la tête tournée vers la gauche lors d'un discours.

Le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Radio-Canada

Le gouvernement du Manitoba lance un examen sur la façon dont la Ville de Winnipeg approuve et inspecte les projets de construction et les projets immobiliers.

Dans un discours devant les milieux d’affaires, jeudi, le premier ministre Brian Pallister a déclaré que la province offrira un examen indépendant de la performance fiscale de la capitale manitobaine. La province est prête à aider au financement de cet examen, mais Brian Pallister n’a pas précisé quelle somme elle y consacrerait.

Le but est d’aider Winnipeg à trouver de nouvelles sources d’économies.

Le premier ministre souhaite que Winnipeg fasse partie de l’examen, par la province, de la façon dont les projets de construction sont approuvés et inspectés, après avoir entendu plusieurs plaintes de l’industrie concernant des retards.

Cette annonce est le dernier épisode de la bataille que se livrent la province et la capitale manitobaine pour des questions d’argent.

L’examen porterait entre autres sur le département de planification de Winnipeg, après que des allégations selon lesquelles des employés vaqueraient à leurs occupations personnelles pendant leurs heures de travail ont fait surface.

Le maire Brian Bowman a déclaré à plus d'une reprise que la province avait réduit sa part de financement du transport en commun et doit des millions de dollars à la Ville pour des projets d'infrastructures financés conjointement.

Le ministre des Finances du Manitoba, Scott Fielding, a pour sa part déclaré que les problèmes de la Ville n'étaient pas liés à ses revenus, mais à ses dépenses.

Brian Bowman relance la balle

Jeudi, le maire de Winnipeg a réitéré ses plaintes envers la province, disant que la Ville devait nettoyer les pots cassés du précédent maire sans pour autant avoir le soutien de la province.

« On a dû passer le balai avec une main dans le dos », lance-t-il.

Brian Bowman affirme qu’il est ouvert à une enquête indépendante sur les finances de la Ville, mais demande, avant toute chose, un entretien avec le premier ministre du Manitoba. Il veut que la province se soumette elle aussi à l’œil des enquêteurs quant à ses contrats de construction.

« Lancez une enquête publique plutôt que des élections anticipées », réclame Brian Bowman.

La Ville de Winnipeg avait déjà fait une demande d'enquête publique à la suite d’allégations de cas de fraude de falsification de documents sur la construction du nouveau quartier général du Service de police de Winnipeg.

Manitoba

Politique provinciale