•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Former les pompiers volontaires près de chez eux, et en recruter davantage

Gros plan sur les mains et le casque d'un pompier.

Le nouveau coordonnateur en formation incendie se déplacera sur le territoire de la MRC de Rimouski-Neigette. (Archives)

Photo : iStock / kali9

Julie Tremblay

La MRC de Rimouski-Neigette crée un nouveau poste afin de faciliter la formation et le recrutement des pompiers de son service incendie.

Un coordonnateur en formation incendie a récemment été embauché à temps complet afin d'assurer la formation des recrues.

Ça va nous permettre d'aller donner de la formation directement dans les municipalités, donc de [nous] rapprocher de nos recrues potentielles. On aimerait ça que ça incite les gens à vouloir devenir pompier volontaire.

Ian Landry, directeur du service incendie de la MRC de Rimouski-Neigette

Actuellement, certains aspirants pompiers doivent parcourir plus de 50 kilomètres, aller et retour, pour suivre la formation Pompier I à Rimouski. Cette formation d'environ 300 heures se donne souvent en soirée, après les heures de travail, ce qui en décourage plusieurs de la suivre.

La distance entre les municipalités était un frein au recrutement quand on a fait un sondage maison avec des potentiels candidats, explique Ian Landry. Il ajoute que le nouveau coordonnateur en formation incendie pourra adapter son horaire et se déplacer plus près du domicile des gens à former.

L'horaire va être fait en fonction des recrues et non en fonction du formateur.

Ian Landry
Quatre pompiers en exercice. Deux sont sur la glace, deux sont dans l'eau.

Même si l'eau est glaciale en ce mois de février, les pompiers portent des habits conçus pour le sauvetage.

Photo : Radio-Canada

Des besoins à combler

Le service incendie de la MRC de Rimouski-Neigette compte 60 pompiers, dont quatre à temps complet. Une dizaine de postes à temps partiel sont actuellement à pourvoir, principalement dans les secteurs d'Esprit-Saint, de Trinité-des-Monts et de Saint-Valérien.

Le préfet de la MRC de Rimouski-Neigette, Francis St-Pierre, espère que le fait d'avoir un formateur qui se déplace facilite le recrutement. Il considère aussi que cette façon de faire permettra aussi de faire des économies.

On faisait affaire à des formateurs externes. On avait des frais de déplacement, des frais de séjour. Après analyse, on en est venu à la conclusion que c'était moins dispendieux d'avoir quelqu'un qui va donner la formation Pompier I mais aussi les formations annuelles à chacune des brigades incendie.

Francis St-Pierre, préfet de la MRC de Rimouski-Neigette

Le coordonnateur en formation incendie a été embauché pour un an dans le cadre d'un projet-pilote.

Bas-Saint-Laurent

Incendie