•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Inondations majeures » prévues le long de la rivière des Outaouais

La rue Jacques-Cartier dans le secteur de Gatineau, lors des inondations de mai 2017,
La rue Jacques-Cartier dans le secteur de Gatineau, lors des inondations de mai 2017. Photo: Radio-Canada / Michel Aspirot
Radio-Canada

La Commission de planification de la régularisation de la rivière des Outaouais (CPRRO) prévoit des « inondations majeures » le long de la rivière des Outaouais, entre le lac Coulonge et l'archipel de Montréal.

Les débits et les niveaux d'eau devraient « considérablement augmenter » à partir de vendredi en raison des pluies attendues et du ruissellement provenant de la fonte des neiges, a fait savoir la CPRRO dans un communiqué publié jeudi.

La Commission s'attend à ce que les seuils d’inondations majeurs soient dépassés au cours de la fin de semaine, après quoi les niveaux d'eau « pourraient atteindre ceux observés au plus fort de la crue en mai 2017 ».

Les précipitations pourraient varier de 30 mm à 80 mm entre jeudi et samedi dans le bassin versant de la rivière des Outaouais, selon les secteurs.

Par ailleurs, « il est difficile de prévoir avec précision la rapidité d’une telle hausse de niveaux et le moment où la pointe sera atteinte », souligne la Commission, puisqu'il existe un degré d’incertitude lié aux prévisions hydrologiques.

Entrevue avec Geneviève Guilbault, ministre québécoise de la Sécurité publique

Mesures de protection

La Commission de planification de la régularisation de la rivière des Outaouais recommande aux riverains de suivre l’évolution de la situation et de prendre les mesures de protection nécessaires à leur sécurité et à la protection de leurs biens.

La CPRRO indique que des réservoirs du nord du bassin versant de la rivière des Outaouais vont retenir une grande partie du ruissellement dans le secteur, mais que la situation au sud est différente.

Les infrastructures au centre et au sud du bassin ne sont pas en mesure de réduire la hausse des débits et des niveaux d'eau, puisqu'elles n'ont qu'une petite capacité d'emmagasinage de l'eau, mentionne la Commission.

Veille d’inondation dans l’Est ontarien

La rivière arrive au niveau du quai situé à côté d'une résidence.Les niveaux d’eau sont sous surveillance dans les secteurs à risque en bordure de la rivière des Outaouais, entre Hawkesbury et Lefaivre. Photo : Radio-Canada / Denis Babin

De leur côté, les résidents de Clarence-Rockland, de Hawkesbury ainsi que des cantons de East Hawkesbury et de Champlain sont sous le coup d’une veille d’inondation.

Le ministère des Richesses naturelles et des Forêts précise que le secteur visé se situe au nord-est de la rivière des Outaouais, dans le district Kemptville. La province suit la situation de près.

Ottawa-Gatineau

Conditions météorologiques